KKR et Wendel se délestent à nouveau de leurs parts dans Legrand

 |   |  184  mots
Copyright Reuters
Les deux sociétés d'investissement annoncent qu'ils vont céder 15% du capital qu'ils détiennent dans Le groupe de matériel électrique Ils avaient déjà cédé 9% récemment.

L' américaine KKR et la française Wendel s'appêtent à céder 15% du capital du groupe de matériel électrique Legrand. L'opération sera réalisée par construction accélérée d'un livre d'ordres réservé aux investisseurs institutionnels, avec effet immédiat. KKR va céder 18,2 millions de titres et Wendel 21,8 millions, pour un total de 40 millions d'actions. Au regard du cours de clôture de Legrand jeudi soir (30,29 euros) , cette cession devrait rapporter 1,21 milliard d'euros aux deux vendeurs.

A l'issue de la transaction,  KKR et Wendel détiendront encore  21,3% du capital et 34,1% de ses droits de vote de la société de petit matériel électrique. Il ne possèderont plus qu'un administrateur chacun au sein du conseil. Liés par un pacte d'actionnaires qui expire le 6 avril, les deux groupes ont l'intention d'en signer un nouveau, afin de "poursuivre leur coopération dans la gestion de leur participation et sur les questions de gouvernance", indique un communiqué.

Fin septembre 2010, KKR et Wendel avaient déjà cédé 9% du capital de Legrand à des investisseurs institutionnels pour environ 600 millions d'euros.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/03/2011 à 14:20 :
C'est d'une grande logique. Ces institutions financières après avoir pratiqué les restructurations orientées au plus grand profit des actionnaires (j'ai travaillé de nombreuses années dans une société dont l'actionnaire principal est Wendel: notre PEE a été soumis à de sévères coupes) se retire du jeu pour placer ses euros ailleurs. Sauveur ou Rapace d'entreprises ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :