Sacyr vend ses autoroutes à Citi pour améliorer son bilan

 |  | 365 mots
La banque américaine Citigroup va acheter la société d'autoroutes et d'infrastructures espagnole Itinere au groupe de BTP Sacyr Vallehermoso, offrant une bouffée d'oxygène à ce dernier,

La banque américaine Citigroup va acheter la société d'autoroutes et d'infrastructures espagnole Itinere au groupe de BTP Sacyr Vallehermoso, offrant une bouffée d'oxygène à ce dernier, selon un communiqué publié ce lundi par le groupe de BTP.

Citi Infrastructure Partners s'est engagé à présenter une offre publique d'achat sur Itinere, filiale dont Sacyr détient 90,1%, au prix de 3,96 euros par action, soit 2,87 milliards d'euros pour toutes les actions. Citi récupérera aussi 5,01 milliards d'euros de dette, valorisant l'opération à 7,88 milliards d'euros. 

Sacyr s'est engagé à verser sa participation en plusieurs fois et l'opération va lui permettre de "réduire considérablement sa dette", selon un communiqué. Sacyr Vallehermoso, croulant avant l'opération sous une dette de près de 19 milliards d'euros, va la réduire à 12,476 milliards d'euros. Cette dette écrasante avait poussé Sacyr à mettre en vente sa part de 20,01% dans le pétrolier espagnol Repsol YPF. Le groupe pétrolier russe Loukoïl était interessé par cette part, ce qui avait soulevé une tempête politique en Espagne, inquiète pour le sort d'une entreprise "stratégique" comme Repsol. Sacyr ne commente pas quel va être l'impact de la cession d'Itinere sur sa volonté de vendre sa part dans Repsol.

Citi va lancer une OPA sur 100% d'Itinere. Sacyr s'est engagé à apporter à l'offre 42,83% du capital dans un premier temps, puis 11,58% après la liquidation de l'offre. Entre temps, "le nombre d'actions d'Itinere que Sacyr Vallehermoso versera à l'offre pourra augmenter sous certaines conditions", sans plus de précisions, selon le texte de l'offre. Sacyr s'est toutefois engagé à verser 8,34% d'Itinere à un consortium de caisses d'épargne du Pays Basque, au terme d'un accord les liant.

Certains actifs d'Itinere sont exclus de l'opération de vente et resteront aux mains de Sacyr. Il s'agit d'autoroutes en construction, ou d'infrastructures qui ne sont pas autoroutières. Sacyr va débourser 478,3 millions d'euros pour ces actifs. Dans le même temps, Citi est parvenu à un accord avec deux autres groupes d'infrastructures, l'espagnol Abertis et l'italien Atlantia, pour que ces derniers rachètent les parts d'Itinere dans certaines concession en Espagne, au Portugal, Brésil et Chili. Selon un communiqué d'Abertis, ce dernier va débourser 621 millions d'euros.
 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
voilà un bon exemple du changement d'actonnaires dont parle JMC
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
On peut tout de même s'interroger sur le devenir d'une telle opération en sachant que Citi à l'instar de ses consoeurs Américaines vient de dévisser complètement en bourse, pour finir au bord du gouffre, à 2 doigts du dépot de bilan, Il y a quelques jours et ne s'en sort qu'avec l'aide providentielle du trèsor Américain et l'arrivée dans son Capital d'un prince Arabe. Voilà donc d'après moi encore une entreprise Européenne qui va tomber dans le giron de pures financiers Arabos/Américains..."On ne nous dit pas tout"...Merci Monsieur OBAMA !!! son secrétaire d'état au trésor et certainement un ami de notre chère Europe!!??? Mais que fait donc Bruxelles??? Rien... et notre chère présidence?? On ne nous dit vraiment pas tout!
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Je suis Francais, eet ne souaite pas que les autoroutes françaises soient entre d'autres mains que des Françaises même s'ils font quelquefois des grosses bétises
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
Nos financiers Européens ont tous profités de l'arnaque des subprimes pendant 8 ans il faut bien maintenant que les contribuables européens paient...On commence de la sorte tout simplement à participer au renflouement de l'économie Américaine...Le mode de fonctionnement reste toujours le même.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :