Kaufman & Broad : pas de dividendes pendant au moins trois exercices

En difficultés financières, le promoteur immobilier a conclu un accord avec ses banques pour obtenir une ligne de liquidité supplémentaire de 75 millions d'euros et l'aménagement de ses ratios financiers. En échange, le promoteur immobilier s'est engagé à ne pas verser de dividendes pendant au moins trois exercices.

1 mn

Alors que depuis plusieurs semaines, le marché s'interrogeait sur la situation financière de Kaufman & Broad, le promoteur immobilier vient d'annoncer ce lundi matin avoir signé un accord avec ses banques en vue d'un aménagement de ses crédits.

"Ce protocole d'accord prévoit notamment la mise à la disposition de la société d'une ligne de liquidité supplémentaire de 75 millions d'euros pendant deux ans et un aménagement des ratios financiers applicables au groupe", explique le groupe dans un communiqué.

Dans le détail, le protocole d'accord prévoit en outre le maintien de trois lignes de crédit de respectivement 200 millions d'euros, 201,5 millions d'euros et de 175 millions d'euros pour la ligne de crédit revolving.

Par ailleurs, l'accord avec les banques prévoit aussi la suspension des distributions de dividendes pendant au moins trois exercices. "La société ne pourra procéder à aucune distribution de dividendes au cours des exercices s'achevant le 30 novembre 2009, 2010 et 2011 et à compter de l'exercice 2012 ne pourra procéder à des distributions de dividendes que dans la mesure où le Ratio d'Endettement serait égal ou inférieur à 3", précise le communiqué du groupe.

Ce lundi, Kaufman & Broad annonce également que son chiffre d'affaires estimé pour l'ensemble de l'exercice clos le 30 novembre 2008 s'établit à 1,16 milliard d'euros, en baisse de 15,7% par rapport à 2007.

A la Bourse de Paris, le titre progresse légèrement à 10 heures de 0,11% à 7,72 euros.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 09/10/2009 à 13:41
Signaler
Faut il pleurer sur le sort de ces actionnaires? Combien ces mêmes actionnaires auraient ils touchés de dividendes en cas de liquidation judiciaire? actuellement on assiste à une faillite généralisée des banques et gros groupes et c'est à ces mêmes ...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.