Pfizer va payer 2,3 milliards de dollars pour publicité mensongère

 |   |  179  mots
Le premier laboratoire pharmaceutique mondial a finalisé son accord avec le département de la Justice, en vertu duquel il versera 2,3 milliards de dollars afin de mettre fin aux procédures liées à ses pratiques commerciales.

Pfizer va bien payer 2,3 milliards de dollars d'amende pour publicité mensongère. L'accord de principe trouvé en janvier dernier avec le département (ministère) de la Justice américain a été finalisé. Il s'agit "de la plus grosse amende jamais infligée par la justice américaine dans le secteur de la santé", a précisé le ministère qui reprochait au premier laboratoire mondial "des pratiques commerciales frauduleuses" concernant son anti-inflammatoire Bextra.

Pfizer "a fait la promotion du Bextra pour plusieurs usages et dosages que la FDA (Food and Drug Administration, l'autorité sanitaire qui délivre notamment les autorisations de commercialisation des médicaments) avait refusé de valider en raison de doutes sur les risques" associés à cet produit, a précisé le département de la Justice.

Suite à l'accord préliminaire trouvé en janvier, Pfizer avait provisionné l'intégralité de cette somme dans ses comptes du quatrième trimestre 2008, ce qui avait fait plongé son bénéfice net sur la période à 266 millions de dollars.

A la Bourse de New York, Pfizer a perdu 0,55% à 16,29 dollars.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
et en france !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :