Le laboratoire Roche ne livre plus les hôpitaux grecs

Mauvais payeurs, les hôpitaux grecs, dont certains n'ont pas réglé leurs factures depuis plusieurs années, ne sont plus approvisionnés en médicaments par le laboratoire pharmaceutique suisse.
Copyright Reuters
Copyright Reuters

La crise grecque se propage au monde de l'entreprise. Le groupe pharmaceutique suisse Roche a ainsi annoncé ce dimanche qu'il ne livrait plus ses médicaments aux hôpitaux grecs, ces derniers n'ayant pas payé leurs factures.

"Il y a des hôpitaux qui n'ont pas payé leurs factures depuis 3 ou 4 ans", a déclaré le directeur général Severin Schwan, cité par un porte-parole. "On en arrive à un point, où on ne peut plus faire des affaires normalement", a-t-il ajouté.

Roche a cessé d'approvisionner certains hôpitaux cette année. Selon le porte-parole de Roche, l'arrêt des livraisons a commencé cet été. D'après Severin Schwan, les hôpitaux publics grecs "ont l'habitude de ne pas payer l'industrie pharmaceutique", contrairements aux pharmacies.

"Certains hôpitaux ont repris leurs paiements, depuis que Roche a cessé de livrer, car ils ont compris que leurs réputation vis à vis des patients est en jeu", a directeur général de Roche.

Le groupe suisse a parallèlement augmenté ses livraisons aux pharmacies, qui payent leurs factures plus régulièrement.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 19/09/2011 à 15:10
Signaler
je ne pense pas que ce soit la peine de tirer sur l'ambulance (là c'est bien le cas de le dire) On peut les accuser autant qu'on veut, je pense qu'a ce niveau là les grecs sont déjà bien punis comme ça. Je ne suis pas favorable à une nouvelle aide ta...

à écrit le 19/09/2011 à 14:20
Signaler
Ce n'est pas grave, sans médicament le monde se porterait mieux et je trouve scandaleux que le Groupe Roche après avoir engranger des milliards de bénéfices sur le dos des malades, se permettent de suspendre ses livraisons pour non-paiement. Mais à q...

à écrit le 19/09/2011 à 12:35
Signaler
Roche aurait largement l'occasion de se financer en demandant aux banques suisses par exemple UBS de vendre les stock d'or Grecs entrés en fraude chez eux. combien de millionnaire grecs qui ont fraudé le fisc ont-ils des comptes en suisse?

à écrit le 19/09/2011 à 7:00
Signaler
Quand je pense que chaque contribuable français leur a prêté (donné) 1000 euros l'an dernier, et s?apprête à recommencer cette année...

à écrit le 19/09/2011 à 5:17
Signaler
La crise grecque s'auto-alimente : taux d'intérêt et CDS à la hausse, primes d'assurance crédit (risques privé et public) plus coûteuses, demandes à être payé "au cul des camions" (voire même avant qu'ils ne partent par L/C), L/C qui, un jour proche,...

à écrit le 18/09/2011 à 21:38
Signaler
Non seulement on les renfloue avec l'argent des contribuable d'Europe du Nord qui payent leur impôts, mais en plus, ces Grecques ne paye même pas ce qu'ils consomment.

le 19/09/2011 à 7:26
Signaler
argent des 45 % de la classe moyenne qui payent des impots!! car les autres 65% de SMICARDS et de RICHARDS ne payent pas d'impôts!! surtout en france...pauvre classe moyenne...

à écrit le 18/09/2011 à 20:19
Signaler
mon entreprise qui exporte du pret à porter le fait depuis 5 mois déjà.

à écrit le 18/09/2011 à 19:11
Signaler
Ce n'est que du bon sens, je m'étonne même qu'ils ne 'aient pas fait plus tôt...?

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.