Covid : Novacel lance une solution virucide à durée de vie longue

 |  | 496 mots
Lecture 3 min.
Une fois pulvérisé sur du verre, du plastique, du tissu ou du métal à la façon d'un vernis, le liquide incolore et sans odeur offre une protection contre la Covid pendant deux à trois mois.
Une fois pulvérisé sur du verre, du plastique, du tissu ou du métal à la façon d'un vernis, le liquide incolore et sans odeur offre une protection contre la Covid pendant deux à trois mois. (Crédits : Novacel)
Leader mondial du film plastique protecteur, le plasturgiste rouennais se prépare à mettre sur le marché un liquide de traitement de surface résistant au coronavirus qui reste opérant pendant plusieurs semaines.

D'ici quelques jours, Transdev, gestionnaire des  transports publics de la Métropole rouennaise, va pouvoir s'affranchir de la décontamination quotidienne à laquelle il soumettait bus et métro depuis plus d'un an. L'opérateur sera le premier à utiliser, en vraie grandeur, la solution virucide et bactéricide conçue par le plasturgiste normand Novacel (filiale du groupe français Chargeurs) pour assainir durablement tous les types de surfaces dans les lieux recevant du public. « Il s'agit d'une innovation mondiale avec une efficacité jamais vue », vante Richard Marchant, PDG de Novacel. La promesse est séduisante dans le contexte actuel. Une fois pulvérisé sur du verre, du plastique, du tissu ou du métal à la façon d'un vernis, le liquide incolore et sans odeur offre une protection contre la Covid pendant deux à trois mois.

 « Contrairement aux autres produits pour lesquels la protection disparaît dès le premier contact, celui-ci demeure opérant au fil des semaines contre le coronavirus et ses variants, y compris après nettoyage », assure Farah Filittis, docteure en chimie à l'origine de la découverte. Testé avec succès sur des surfaces « hautement contaminées par l'équivalent de 40 millions d'éternuements », le mélange garantit une efficacité virucide de 99% sur les revêtements non poreux et toute proche de 100% sur les textiles. Pas question pour autant de mettre bas les masques. « Il ne remplace pas les gestes barrières mais c'est un bouclier sanitaire complémentaire contre les microorganismes nocifs avec une action anti-bactérienne continue », insiste Benoît Bastien directeur commercial.

"Rassurer est fondamental"

Dénommée provisoirement AMS, la solution conçue à base d'ions argent et approuvée pour le contact alimentaire sera fabriquée dans l'usine de Déville-lès-Rouen (siège de l'entreprise) et lancée sur le marché national début avril. Son application en micro-goutelettes exigeant un savoir-faire proche de celui des carrossiers automobiles, Novacel s'est allié avec un spécialiste du traitement de surface qui assurera la pulvérisation in situ. « Nous commercialiserons à la fois le produit et le service, y compris le dispositif infra-rouge qui garantit une bonne mise en œuvre », précise Benoît Bastien. Cible visée ? Tous les établissements susceptibles de  recevoir du public en intérieur : musées, cinémas, théâtre, Ephad, entreprises ...

Guillaume Aribaud, directeur général de Transdev Rouen, se félicite d'être le premier réseau de transport à avoir recours au procédé. « Pour obtenir le même niveau protection, il nous faudrait mobiliser des équipes de nettoyage 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7 dans toute notre flotte.. Là, nous procéderons à une nouvelle application chaque trimestre », calcule t-il. De son côté, Cyrille Moreau, vice-président mobilité de la Métropole, espère que cette innovation convaincra  les usagers inquiets de remonter à bord. « Beaucoup de personnes âgées et de malades chroniques ont déserté les bus et les métro dont la fréquentation a chuté de 30%. Les rassurer est fondamental ».

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/03/2021 à 8:59 :
Comme s'ils ne nous imposaient pas déjà assez de produits chimiques douteux tous...

Heu... merci ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :