ExxonMobil veut continuer à pomper du pétrole, stratégie "absolument illogique" dixit le fonds Engine n°1

ExxonMobil, qui a perdu 22 milliards de dollars en 2020 face à l'effondrement des prix du pétrole, a exposé début mars sa vision d'un avenir à "faible émission en carbone"... pas du tout crédible selon l'un de ses actionnaires pour qui la stratégie suivie est absolument contraire aux enjeux de la transition énergétique: pire, en refusant "d'accepter une possible baisse de la demande pour les combustibles fossiles", ladite stratégie ferait courir à l'entreprise "un risque commercial existentiel".

3 mn

Le géant américain du pétrole, qui a perdu 22 milliards de dollars en 2020 face à l'effondrement des prix du pétrole, doit annoncer vendredi ses résultats du premier trimestre.
Le géant américain du pétrole, qui a perdu 22 milliards de dollars en 2020 face à l'effondrement des prix du pétrole, doit annoncer vendredi ses résultats du premier trimestre. (Crédits : Jason Reed)

La stratégie d'ExxonMobil face au changement climatique l'expose à un "risque commercial existentiel", selon le fonds Engine N°1, actionnaire du géant pétrolier, qui déplore l'absence de "plan crédible pour protéger sa valeur dans une transition énergétique", indique dimanche le Financial Times.

ExxonMobil, pour s'adapter à ce nouvel environnement, a récemment expliqué vouloir mettre l'accent sur la capture du CO2 et miser sur l'hydrogène.

Il prévoit en revanche de continuer à pomper du pétrole, et table sur 20 à 25 milliards de dollars de dépenses par an entre 2022 et 2025 pour alimenter sa croissance, principalement via de nouveaux projets d'exploration de pétrole et de gaz.

Lire aussi : Les majors du pétrole contraintes d'embrasser la transition énergétique à marche forcée

"Destruction de valeur" de l'entreprise

Cette "destruction de valeur" de l'entreprise, ainsi que son "refus d'accepter une possible baisse de la demande pour les combustibles fossiles", est fustigée par le fonds dans une document qui sera remis aux autres actionnaires, selon une information du journal financier.

Engine N°1 milite pour que la major pétrolière envisage plus sérieusement les énergies alternatives.

Le document affirme également que les émissions totales d'Exxon, y compris celles des produits qu'il vend, augmenteront d'ici 2025.

Stratégie "absolument illogique"

"Affirmer que réduire l'intensité des émissions (...) quand ExxonMobil continue de poursuivre la croissance de la production et augmente ainsi les émissions globales, le met sur une voie +cohérente à Paris+, est absolument illogique", déplore le document.

L'accord de Paris signé en 2015 prévoyait de limiter le réchauffement sous les +1,5°C par rapport à l'ère pré-industrielle, mais les engagements pris par les différents pays ne permettent pas, en l'état, d'y arriver.

Lire aussi : La BEI veut stopper le financement des énergies fossiles à horizon fin 2020

Retour des États-Unis dans l'accord Climat de Paris

Les dirigeants de la planète se sont réunis virtuellement cette semaine à la demande du président américain Joe Biden, avant la conférence de l'ONU, la COP26 de novembre à Glasgow, en Ecosse.

Selon Washington, des pays qui comptent pour plus de la moitié de l'économie mondiale ont pris des engagements de réduction des émissions des gaz à effet de serre en ligne avec l'objectif planétaire.

ExxonMobil a exposé début mars sa vision d'un avenir à "faible émission en carbone".

Engine N°1 avait déploré "le manque d'efforts sérieux de diversification" et "l'espoir que la capture du carbone permette à l'entreprise d'éviter d'avoir à évoluer à long terme".

Le géant américain du pétrole, qui a perdu 22 milliards de dollars en 2020 face à l'effondrement des prix du pétrole, doit annoncer vendredi ses résultats du premier trimestre.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 16
à écrit le 30/04/2021 à 12:12
Signaler
Vous confondez un peu tout. Exxon a certes vu son profil baisser en 2020 (crise pandémique oblige !), mais le chiffre de $ 22 Mds que vous annoncez n'a rien à voir avec la baisse du prix du pétrole ou des volumes vendus. L'essentiel de cette perte ...

à écrit le 30/04/2021 à 12:12
Signaler
Vous confondez un peu tout. Exxon a certes vu son profil baisser en 2020 (crise pandémique oblige !), mais le chiffre de $ 22 Mds que vous annoncez n'a rien à voir avec la baisse du prix du pétrole ou des volumes vendus. L'essentiel de cette perte ...

à écrit le 27/04/2021 à 10:10
Signaler
Bref : le pipeau moralisateur d'un pseudo actionnaire qui se prend pour le Bon Dieu sauveur de la planète, repris, amplifié et déformé par la presse. On ne s'instruit pas vraiment à lire cet article bidon. La perte d'Exxon est purement comptable : ...

à écrit le 26/04/2021 à 18:15
Signaler
C'est peut-être la bonne décision quand la bulle écologique va exploser.

à écrit le 26/04/2021 à 15:58
Signaler
A quand du pétrole fait a partir d'algues que l'on puisse vraiment conduire propre et écolo. Il y a déjà le colza mais ça n'est pas suffisant.

à écrit le 26/04/2021 à 14:07
Signaler
Peut-être Exxon a insuffisamment explicité sa stratégie qui est remarquable dans la lutte contre le réchauffement climatique. Ses deux axes sont:"mettre l'accent sur la capture du CO2 et miser sur l'hydrogène." En d'autres termes si l'hydrogène est p...

le 26/04/2021 à 14:45
Signaler
On sait capturer le CO2, mais jusqu'ici on n'a pas réussi (ni vraiment cherché) à le séquestrer en grande quantité. Le CO2 qui est capturé est actuellement utilisé pour augmenter le taux de récupération du pétrole brut ... bénéfice en terme d'émis...

à écrit le 26/04/2021 à 13:34
Signaler
Le pétrole n'est pas un bien comme les autres. C'est la source d'énergie qui fait encore tourner le monde et cet actionnaire joue cyniquement sur le fait que même à un prix prohibitif il vendra sa production et que plus la production sera rare, p...

à écrit le 26/04/2021 à 10:59
Signaler
ExxonMobil est un pétrolier qui, du coup, fait du fric avec le pétrole. Rien d'illogique là dedans ! Le fonds en question, dont le cynisme et l'hypocrisie n'ont rien à envier à notre Macron national, n'a qu'à se retirer et aller financer Greta et se...

le 26/04/2021 à 15:04
Signaler
Exxonmobil est un fournisseur d'énergies, vous avez une vision bien restrictive de leur métier! Il doit développer son action dans domaines porteurs. Réaliser des investissements dans l'extraction, c'est gaspiller l'argent des actionnaires pour...

le 26/04/2021 à 17:38
Signaler
Ok donc plus de véhicules thermiques, plus de plastiques ...

à écrit le 26/04/2021 à 8:58
Signaler
Toutes ces "stratégies climat" ne sont que de l'hypocrisie, la seule stratégie climat qui tienne, c'est la pauvreté. Qui veut devenir pauvre ?

le 26/04/2021 à 15:06
Signaler
La pauvreté viendra sans stratégie climat. Qui veut devenir pauvre?

le 26/04/2021 à 16:01
Signaler
Vous avez tous les deux raisons. Une des seules société climatocompatible que je connaisse, c'est les amish. (sans réference à Macron). Honnetement, c'est une société évoluée, avec une relative abondance, des métiers diversifiés, et qui est totalemen...

le 27/04/2021 à 8:02
Signaler
Bien vu pour les amish. Ce qui n'est pas compatible avec la durabilité écologique est la démographie galopante des amish, dont la population double tous les 20 ans, parce qu'ils refusent la contraception et que les maladies infantiles n'emportent ...

à écrit le 26/04/2021 à 8:50
Signaler
C'est l'agroindustrie qui a anéantie la vie sur terre parce que produisant et vendant des produits faits pour tuer la vie sur terre, les pétroliers n'ont pas comme volonté de tuer la vie sur terre, seulement de faire du fric comme le secteur marchand...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.