Veolia se renforce en République tchèque

 |  | 397 mots
Il précise que cette reprise d'actifs représentera à terme pour Veolia un chiffre d'affaires annuel estimé à 230 millions d'euros.
Il précise que "cette reprise d'actifs représentera à terme pour Veolia un chiffre d'affaires annuel estimé à 230 millions d'euros". (Crédits : Charles Platiau)
Le numéro un mondial des services à l'environnement a annoncé, ce lundi, le rachat de l'entreprise Prazska Teplarenska qui, d'après Veolia, exploite aujourd'hui "le plus grand réseau de chaleur de République Tchèque".

Veolia va se renforcer en République Tchèque avec l'acquisition de Prazska Teplarenska, entreprise spécialisée dans les réseaux de chauffage urbain, une opération annoncée ce lundi et qui représentera "à terme" un chiffre d'affaires annuel estimé à 230 millions d'euros.

Prazska Teplarenska (PT) est une filiale du groupe Energeticky a Prumyslovy Holding, et exploite aujourd'hui "le plus grand réseau de chaleur de République Tchèque", indique le numéro un mondial des services à l'environnement dans un communiqué.

"Sur 550 kilomètres, les plus de 400 employés du réseau permettent de desservir chaque jour 230.000 foyers, des installations municipales et des locaux tertiaires en chaleur", est-il précisé.

PT est notamment en charge du réseau de chauffage urbain de Prague rive droite: Veolia rappelle qu'il "exploite déjà le réseau de Prague rive gauche".

"Lien historique" avec la ville de Prague

"La reprise de PT par Veolia est une nouvelle étape dans le développement des réseaux de chaleur en République Tchèque. Elle permettra également de consolider le lien historique que le groupe entretient avec la ville de Prague. La municipalité de Prague est ainsi actionnaire de PVK, filiale de Veolia en charge de l'eau et de l'assainissement dans la ville depuis plus de vingt ans", met en avant l'entreprise dans son communiqué.

cPendant ce temps, la bataille pour Suez continue

Veolia emploie plus de 25.000 personnes en Europe centrale et orientale, dans dix pays. Le groupe est notamment présent dans sept capitales de la région et assure entre autres la gestion de services d'eau potable, d'assainissement et de chauffage urbain.

Le groupe français rappelle qu'il est également présent dans plusieurs villes majeures de la République Tchèque comme Ostrava, Frydek-Mistek, Olomouc, Prerov, Novy Jicin, Krnov, Kolin, Vlasim ou Marianske Lazne. Les réseaux de chaleur qu'il exploite en partenariat avec CEZ, alimentent près de 712.000 habitants dans tout le pays.

Veolia a fait part il y a huit jours de son intention de prendre le contrôle de son rival français Suez, via le rachat à Engie de ses parts (29,9%), mais Suez a fermé dimanche la porte à tout rapprochement amical avec Veolia, dénonçant une opération hostile et "une tentative de déstabilisation majeure d'une entreprise phare de notre pays".

Lire aussi : Le patron de Suez tire à boulets rouges sur Veolia

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 07/09/2020 à 8:48 :
Si c'est pour offrir l'eau française à la cupidité maladive de la spéculation immobilière ça ne sert à rien.

Mais ils deviennent fous chez véolia ou quoi !?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :