H&M pénalisé par les taux de change

 |   |  342  mots
Le suédois de l'habillement enregistre une baisse de 12,4% au premier trimestre à 235,8 millions d'euros. C'est moins bien qu'attendu par les analystes.

Le géant suédois de l'habillement H&M a vu son bénéfice net baisser de 12,4% au premier trimestre à 2,577 milliards de couronnes suédoises (235,8 millions d'euros), affecté par la dépréciation de la devise suédoise, et malgré un chiffre d'affaires en hausse de 18%.


Pour la période décembre-février (exercice décalé), le chiffre d'affaires hors TVA atteint 23,299 milliards de couronnes (soit l'équivalent de 2,13 milliards d'euros) contre 19,742 milliards un an plus tôt, selon un communiqué financier publié ce jeudi. Dans le même temps, le bénéfice opérationnel s'inscrit en baisse de 11,4% à 3,364 milliards de couronnes, avec une marge brute de 56,6% contre 59,6% un an plus tôt.

"La marge brute a été affectée négativement par des effets de changes. En excluant ces effets, elle aurait été de 60,8%", précise le suédois. Il ajoute que de la même manière, le bénéfice net a été amputé par un taux de change défavorable. Ce résultat net est inférieur aux attentes des analystes qui tablaient sur un bénéfice net de 2,95 milliards de couronnes, selon un consensus de l'agence financière Dow Jones Newswires. Le chiffre d'affaires sont en revanche légèrement supérieur aux attentes des analystes qui tablaient sur 23,01 milliards de couronnes. "H&M demeure positif en ce qui concerne son développement à venir et les opportunités d'activités de l'entreprise", commente toutefois le groupe. Il ajoute qu'il compte ouvrir 74 nouvelles boutiques au deuxième trimestre contre 48 à la même période l'an passé. Il prévoit d'en fermer 7 (contre 4). "La plupart des boutiques seront prévues en Allemagne, en France, au Royaume-Uni, en Italie, en Suisse et en Espagne", ajoute-t-il.


Au premier trimestre, H&M, dont la stratégie reste l'implantation agressive partout dans le monde, a ouvert 13 nouveaux magasins contre 11 l'année dernière, et en a fermé 3. Au total, le groupe détenait 1.748 boutiques fin février, contre 1.529 l'an passé.
 

(retrouvez le communiqué de H&M)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :