Bientôt un magasin Amazon ?

 |   |  345  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : Amazon)
Le site américain de vente en ligne a dans ses cartons le projet d'ouvrir un magasin à son enseigne, rapportent des blogueurs américains.Ce magasin Amazon serait consacré aux livres.

La rumeur reprend de plus belle. Amazon, le leader mondial de la vente en ligne, préparerait l'ouverture d'un magasin à son enseigne. "Il serait consacré aux livres", affirme Michael Kozlowski, rédacteur en chef du site Good e-Reader. En 2007, la rumeur avait déjà attribué à Amazon un tel projet. Mais cette fois, il serait bel et bien engagé. Cette boutique pourrait ouvrir à Seattle où Jeff Bezos a fondé sa start-up en 1994.

Cette offensive intervient alors que Amazon ne se contente plus de distribuer des livres. Il en édite. Au grand dam des enseignes américaines Barnes & Noble et Book-a-million et de la chaine canadienne Indigo. Toutes refusent de vendre ses ouvrages. Outre-Atlantique, dans les rangs des libraires et des auteurs, le boycott s'organise.

Car, depuis plusieurs années, le site aux 48 milliards de dollars de chiffre d'affaires dicte sa loi sur le marché américain du livre. Et ce grâce au succès de son Kindle. Fin 2011, au cours du quatrième trimestre 2011, Amazon aurait écoulé prés de 6 millions d'exemplaires du Kindle Fire, tablette de dernière génération. Ses liseuses ont fortement contribué au bond de 41% de ses ventes l'an dernier.

Parallèlement, le distributeur américain veut s'imposer sur le marché de l'édition avec le lancement de ses Amazon Exclusives, contrats d'exclusivité avec des auteurs à succès.

Le lancement d'une enseigne de magasins lui permettrait de contourner la place qu'occupent les grandes enseignes sur le marché du livre imprimé. Son magasin de Seattle serait consacré aux livres papier et à sa gamme Kindle, rapporte Michael Kozlowski.

Une chose est sûre : l'ouverture d'une boutique à l'enseigne Amazon serait une démonstration de plus de la fusion des deux mondes de la distribution off et on-line. En France, cette tendance se traduit notamment par l'ouverture en cours de magasins à l'enseigne des sites Pixmania et Cdiscount. Et, toujours dans l'Hexagone, pour mieux vendre son Kindle, lancé quelques semaines avant Noël, l'américain avait choisi de s'allier à l'enseigne Virgin pour faire découvrir aux Français cette nouvelle façon de lire.

 

 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/02/2012 à 19:11 :
Moi j'achète et je revend sur Amazon où l'on trouve des prix abordable, que d'acheter à la fnac malgré qu'il y à en permanence des produits moins chère, si un magasin Amazon ouvre ses portes les grandes enseigne comme les magasins FNAC et autre ont du soucis a se faire.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :