27 milliards d'euros en 24H : avec ses soldes monstres, Alibaba explose son record de ventes en ligne

 |   |  481  mots
Le groupe du multimilliardaire Jack Ma (ici en mai 2018, lors d'une conférence avec les étudiants à la Tel Aviv University, en Israël), qui a annoncé récemment son départ à la retraite l'année prochaine, a enregistré sur ses différentes plateformes de commerce électronique pour 213,5 milliards de yuans de ventes (27 milliards d'euros) en 24 heures, a annoncé Alibaba dans un communiqué.
Le groupe du multimilliardaire Jack Ma (ici en mai 2018, lors d'une conférence avec les étudiants à la Tel Aviv University, en Israël), qui a annoncé récemment son départ à la retraite l'année prochaine, a enregistré sur ses différentes plateformes de commerce électronique pour 213,5 milliards de yuans de ventes (27 milliards d'euros) en 24 heures, a annoncé Alibaba dans un communiqué. (Crédits : Amir Cohen)
Alibaba et les autres groupes chinois de commerce électronique ont pris l'habitude depuis 2009 d'annoncer des rabais alléchants à chaque 11 novembre, jour surnommé la "Fête des célibataires" en raison de la répétition du chiffre "1" (11/11). Cette année, Alibaba bat son record mais la croissance du groupe ralentit sur fond de guerre commerciale avec les États-Unis.

Lors de la traditionnelle "Fête des célibataires", une journée de soldes monstres en Chine, baptisée "11.11 Global Shopping Festival", le géant du commerce en ligne Alibaba a une nouvelle fois battu son record de ventes sur Internet dimanche , même si la croissance du chiffre d'affaires s'est ralentie par rapport à l'année précédente.

Le groupe du multimilliardaire Jack Ma, qui a annoncé récemment son départ à la retraite l'année prochaine, a enregistré sur ses différentes plateformes de commerce électronique pour 213,5 milliards de yuans de ventes (27 milliards d'euros) en 24 heures, a annoncé Alibaba dans un communiqué. Ce chiffre correspond à la valeur totale des marchandises achetées sur ces plateformes, y compris les frais d'expédition. Pour mémoire, en 2017, le groupe avait enregistré en 24 heures quelque 25 milliards de dollars de transactions sur ses plateformes.

1 milliard de dollars en 1 min 25 sec

D'après Alibaba, lors de cette journée de promotions en ligne, le cap du milliard de dollars de chiffre d'affaires a été atteint au bout d'une minute et 25 secondes dans la nuit de samedi à dimanche.

Smartphone en main, des dizaines de millions de Chinois attendent rituellement le coup d'envoi de l'événement le 11 novembre à 00H00 pour se ruer sur les soldes.

Alibaba et les autres groupes chinois de commerce électronique ont pris l'habitude depuis 2009 d'annoncer des rabais alléchants à chaque 11 novembre, jour surnommé la "Fête des célibataires" en raison de la répétition du chiffre "1" (11/11).

Une frénésie qui dépasse celle du Black Friday

Cette frénésie d'achats dépasse en valeur celle du "Black Friday", le vendredi qui suit la fête de Thanksgiving fin novembre aux Etats-Unis et donne le coup d'envoi des achats de Noël. La Fête des célibataires, qui sont censés disposer d'un fort pouvoir d'achat, est ainsi le plus gros événement mondial du secteur de la distribution.

Mais alors que l'économie chinoise donne des signes d'essoufflement face aux sanctions commerciales américaines, la progression du chiffre d'affaires est inférieure à celle de l'an dernier: elle a atteint cette année 27% contre 39% en 2017 par rapport à 2016.

Statista, Alibaba, record de ventes, Single's Day, 11/11, fête des célibataires, ventes par internet

[Infographie Statista*]

Effets délétères de la guerre commerciale avec les États-Unis

Signe de la morosité ambiante, le cours d'Alibaba à Wall Street a reculé de 16% depuis le début de l'année alors qu'il avait doublé l'an dernier.

"Il faut comprendre Alibaba et ce que fait le groupe dans le contexte de la tendance à long terme de l'émergence de la classe moyenne en Chine", a tenu à rassurer le vice-président exécutif de l'entreprise, Joe Tsai.

"Cette tendance ne s'arrêtera pas, qu'il y ait ou non une guerre commerciale", a-t-il déclaré lors d'un gala précédant le lancement de la journée de soldes.

___

Une infographie de notre partenaire Statista.

(avec AFP et Reuters)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 17/11/2018 à 11:04 :
On aimerait bien savoir la segmentation des produits ayant fait l'objet de ces chiffres records
a écrit le 13/11/2018 à 7:09 :
Belle perf, la désintermédiation bas son plein, c'est comme ça.
a écrit le 12/11/2018 à 13:43 :
CE serait bien d'avoir des chiffres détaillés étant donné qu'en pleine guerre commerciale avec les usa, l'état chinois, qui souffre économiquement, doit être fortement tenté d'hypertrophier la valeur réelle de ses multinationales.

On a même pas la différence entre le marché intérieur et l'export...
a écrit le 12/11/2018 à 13:15 :
Ahurissant ! Ces sites marchands chinois ne devraient pas avoir le droit de vendre en France et en Europe. Les produits sont vendus à perte, et la plupart du temps sont accompagnés de fausses facture pour ne pas payer les droits de douane et la TVA. C'est une concurrence déloyale pour les commerçants français.
Si Macron veut se rendre utile pour sauver l'emploi en France, qu'il interdise Alibaba et autres en France, tout comme la Chine interdit les sites occidentaux sur son territoire.
a écrit le 12/11/2018 à 12:47 :
Une plateforme qui vend de tout et n'importe quoi: des contrefaçons, des arnaques: je suis tombé pas plus tôt qu'hier une offre de fourniture de 1000 (mille) ou plus d'ordinateurs tactiles dont les prix au détail en France est au dessus de 1000€ actuellement. Mais vendu seulement à 400€/pièce par un fournisseur Pakistanais dont les photos des locaux affichent des ateliers de couture industrielle avec des ouvriers aux pieds nus.
Réponse de le 12/11/2018 à 15:02 :
Dans l’électronique grand public, entre la vente au détail et celle au grossiste il y a des marges énormes, et il y a encore des marges de profit fantastiques entre le constructeur et le grossiste. Sur un Iphone neuf et récent Apple prend jusqu'à 80% de marge de profit entre le prix de revient et celui de vente en applestore.

Sur des produits déclassés pour vice de présentation ou plus totalement en pointe, ça peut être un produit légal. En Asie il faut se méfier des vitrines.

D'autre part, comme la plupart de ce que nous achetons provient déjà d'Asie, il n'est pas étonnant de le retrouver sur Ali baba sans les taxes, sans les frais de port, sans les marges des distributeurs.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :