Groupe LDLC mise sur le grand public pour augmenter son chiffre d'affaires

 |   |  208  mots
(Crédits : (capture d'écran))
Le vendeur en ligne d'équipements de haute technologie Groupe LDLC a affiché jeudi sa volonté de "renouer rapidement" avec la rentabilité en s'appuyant notament sur l'activité BtoC, après une baisse de son chiffre d'affaires au premier trimestre.

Le chiffre d'affaires de LDCL a reculé de 4,9%, à 103,7 millions d'euros. Le groupe précise qu'il a arrêté les activités de Maginéa au 4e trimestre 2018-2019, activités qui représentaient 1,1 millions d'euros de chiffre d'affaires au 1er trimestre 2018-2019 et 2,2 millions d'euros sur l'ensemble du dernier exercice.

Misant sur "un contexte de marché plus favorable, tiré par l'innovation et la disponibilité des produits", le directeur général du Groupe LDLC Olivier de La Clergerie, cité dans un communiqué, se dit confiant "à générer sur l'exercice une croissance de son chiffre d'affaires et de sa marge brute".

Monsieur de La Clergerie se félicite notamment "d'un retour à la croissance pour les activités BtoC, à l'exception de Materiel.net dont l'activité est perturbée par le repositionnement stratégique du mix commercial sur les produits les plus contributifs en termes de marge". Hors Materiel.net, les activités BtoC du groupe progressent de +4,8% pour atteindre 47,6 millions d'euros, selon le groupe basé à Limonest (métropole de Lyon).

S'appuyant sur "un marché BtoC plus porteur", le groupe anticipe un retour dès le 1er premier semestre de l'exercice 2019-2020 à un niveau de rentabilité "plus conforme avec ses performances historiques", sans toutefois faire de prévisions chiffrées.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 26/07/2019 à 10:15 :
Il faudrait que LDLC se batte un peu plus sur les prix, ces dernières années, on a pu voir des articles jusqu'à 30% plus chers que la concurrence, au bout d'un certain temps, ça commence à se voir.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :