Bénéteau en baisse, ses ventes au premier trimestre s'effondrent

 |   |  296  mots
L'action Bénéteau a lâché 0,60%. Ses ventes au premier trimestre ont reculé de 48%.

Le titre Bénéteau perd du terrain ce vendredi, après avoir vu son chiffre d'affaires fondre au premier trimestre. L'action Bénéteau a lâché 0,60% ce vendredi à 6,60 euros. Elle a perdu plus de 60% de sa valeur depuis le début de l'année.

Le constructeur français de bateaux de plaisance Bénéteau a annoncé une chute de 48% de son chiffre d'affaires au premier trimestre (clos fin novembre) de son exercice 2008/09. A périmètre comparable, l'activité sur le trimestre a plongé de 42,5% à 86,2 millions d'euros.
"A l'image des mois de septembre et octobre, le mois de novembre est resté affecté par les répercussions de la crise bancaire et l'attentisme qu'elle a suscité chez nos clients", explique Bénéteau. Le premier trimestre n'est pas très représentatif de l'activité de Bénéteau. Il n'empêche : le repli des ventes est plus important qu'attendu par les analystes.

"Le chiffre d'affaires ressort nettement en deçà de nos prévisions", remarque Sarah Emsellem, analyste chez Natixis Securities, la baisse concernant les deux divisions du groupe, les bateaux et les mobile-homes. Ce recul des ventes est "spectaculaire", renchérit Stephan Dubosq, analyste chez Arkéon Finance. De son côté, Francis Prêtre, analyste chez CM-CIC Securities souligne "l'ampleur d'une crise sans précédent dans l'histoire du groupe et la gestion de cette dernière par Bénéteau", notamment par la réduction des stocks chez les concessionnaires.

Le groupe juge par ailleurs que le salon nautique de Paris, qui s'est tenu du 5 au 14 décembre, a donné de "premiers signes encourageants". Il guettera la confirmation d'un début de reprise lors des grands salons de janvier - Londres et Düsseldorf - avant d'annoncer fin janvier ses perspectives pour l'exercice.


 
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :