L'accord fantôme qui valait un milliard d'euros

Les professionnels de la restauration et certains représentants de salariés ont signé un accord controversé qui prévoit une revalorisation de 6 % des salaires, l'ajout de deux jours fériés et la mise en place d'une mutuelle.

1 mn

Tard dans la nuit de lundi à mardi, les professionnels de la restauration et certains représentants de salariés ont signé un accord controversé qui prévoit une revalorisation de 6 % des salaires, l?ajout de deux jours fériés et la mise en place d?une mutuelle.

Les avantages concédés représentent « 1 milliard d?euros de pouvoir d?achat pour les salariés », assurent les restaurateurs.

Ces derniers ne seront pas les seuls à payer puisque les négociations impliquent aussi l?hôtellerie. Côté salariés, l?accord n?a séduit que deux syndicats (CFDT et CFE-CGC, minoritaires) sur cinq, les trois autres prévoyant de faire jouer leur droit d'opposition.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.