Les comptes de Club Med dans le rouge, mais la rentabilité s'améliore

 |   |  488  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe de villages de vacances enregistre une perte nette en raison d'éléments non récurrents, mais sa rentabilité s'améliore et son projet de recentrage sur la clientèle haut-de-gamme avance.

Pour son exercice 2008/2009, Club Med a vu ses comptes repasser dans le rouge, avec une perte nette de 53 millions d'euros, contre un petit bénéfice de 2 millions un an plus tôt. Le groupe assure que ce déficit est à mettre sur le compte d'éléments non récurents d'une valeur de 50 millions d'euros.

Preuve de l'assainissement de sa situation financière, le Club affiche un résultat opérationnel courant stable à 36 millions d'euros sur l'exercice (contre seulement 22 millions attendus par les analystes), malgré une chute de 9% du chiffre d'affaires de ses villages à 1,34 milliard d'euros. Le groupe explique cette performance par un programme d'économie récurrente de 63 millions d'euros qui lui a permis d'absorber la baisse de son activité.

"La crise économique mondiale nous a conduit à accélérer nos progrès de productivité et à mieux flexibiliser nos coûts. Nous conduisons avec persévérance et détermination notre stratégie de spécialiste mondial des vacances haut de gamme", commente Henri Giscard d'Estaing, le président directeur général du groupe dans un communiqué.

Ainsi, pour la première fois cette année, la clientèle haut-de-gamme a dépassé celle des deux ou trois "tridents". Le nombre de client haut-de-gamme a en effet augmenté de 13.000 à 669.000, tandis que, dans le même temps, le reste de la clientèle chutait de 20% à 549.000.

Le succès de l'augmentation de capital réalisée en mai dernier a permis une réduction de l'endettement de 295 millions à 239 millions. Le groupe a signé jeudi une nouvelle ligne de crédit syndiquée de 120 millions qui remplace celle arrivant à échéance juin 2010. La maturité de la nouvelle ligne est de trois ans avec une échéance au 12 décembre 2012.

S'agissant des premières tendances de l'hiver, Club Med mentionne une augmentation de 21,5% des réservations depuis huit semaines sous l'effet des réservations de dernière minute. Cumulé au 5 décembre 2009, les réservations sont tout de même en diminution de 13,6%.

"Elles ne sont en recul que de 5% pour les départs du mois de décembre et, compte tenu de la capacité, le taux d'occupation devrait être du même ordre que celui de décembre 2008", a cependant affirmé le directeur financier. Il a souligné que le pourcentage des personnes qui réservent dans les quatre semaines avant leur départ s'élève à 37% et qu'il a augmenté de 5 points l'été dernier par rapport à celui de 2008.

En 2009-2010, Club Med compte investir 38 millions d'euros, (contre 51 millions en 2008-2009), dont trois millions en Chine où il est sur le point de signer un partenariat pour ouvrir à la fin 2010 un village de ski dans le Nord du pays. Le groupe a pour ambition d'ouvrir cinq villages en Chine d'ici à 2015 - trois projets de villages balnéaires étant d'ores et déjà identifiés - avec des partenaires régionaux. L'objectif est de compter à cet horizon 200.000 clients chinois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :