Les compagnies aériennes américaines tentent de s'adapter face à la crise

Delta Air Lines va réduire ses capacités en 2009. United Airlines, de son côté, finalise un plan de financement.

1 mn

Face au coût du pétrole et à la crise financière et économique qui entraine une réduction des voyages en avions, la grande compagnie aérienne américaine Delta Air Lines qui vient d'absorber sa compatriote Northwest et qui est l'alliée américaine d'Air France - KLM a annoncé ce mardi qu'elle allait réduire ses capacités de 6% à 8% en 2009. 

Dans le détail, ce la se traduit par une baisse  de 8% à 10% sur les liaisons intérieures et de 3% à 5% à l'international.

La direction de la compagnie veut toutefois rassurer : "nous avons une situation de trésorerie solide, le meilleur coût du secteur par kilomètre et siège disponible, et notre performance opérationnelle dépasse de la tête et des épaules celle du reste du secteur".

Dans le même temps, United Airlines, confronté à la même conjoncture, annonce être près de boucler un accord de financement de 150 millions de dollars qui est inclus dans le projet de sa maison-mère UAL de lever 300 millions ce trimestre.

Enfin, Continental Airlines, quatrième transporteur américain, indique que la demande est molle pour des vols en classe affaires et que le taux de remplissage des avions sera en baisse par rapport à l'an dernier.

1 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.