La compagnie aérienne japonaise ANA annule un gros projet d'achat d'avions

 |   |  202  mots
All Nippon Airways renonce pour l'instant à acheter des avions très gros porteurs Airbus A380 ou Boeing B747-8.

Airbus et Boeing ont récemment affiché dans leurs bilans mensuels une hausse significatives des annulations de commandes d'avions. Mais elles restaient jusqu'alors plutôt discrètes.

Ce vendredi, la deuxième compagnie aérienne japonaise, All Nippon Airways (ANA), confrontée elle aussi à la crise économique et au ralentissement du trafic aérien, a annoncé qu'elle reportait son projet d'acheter des avions très gros porteurs Airbus A380 ou Boeing B747-8.
 

C'est une déception pour Boeing déjà très présent au Japon et notamment chez ANA mais surtout pour Airbus qui rêvait de cette commande pour placer son A380 sur le marché nippon où il est très peu présent.

Fin octobre, ANA avait annoncé avoir enregistré un bénéfice net de 22 milliards de yens (169 millions d'euros) au premier semestre de son exercice 2008-2009 mais annoncé s'attendre à ce que son profit net annuel soit inférieur, à 17 milliards de yens, ce qui augure d'une perte au second semestre. Même tendance morose pour le chiffre d'affaires annule, prévu initialement à 1.510 milliards de yens mais qui ne devrait atteindre que 1.460 milliards. Idem pour le bénéfice d'exploitation, prévu à 80 milliards, mais qui devrait plafonner à 55 milliards.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 09/10/2009 à 13:41 :
le jour ou une compagnie japonaise commande un A380 ou l'A350 les poule auront des dents ..je suis sure qu'il vont commander le chez boeng dont le 747-8 plus tard

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :