Nuage de cendres : trou d'air pour le trafic d'ADP en avril

 |   |  164  mots
(Crédits : © 2010 Thomson Reuters)
L'éruption du volcan islandais Eyjafjöll a entraîné une baisse de 19,1% du trafic passagers en avril dans les aéroports parisiens de Roissy-CDG et Orly. ADP continue cependant anticiper une légère croissance de son chiffre d'affaires cette année.

ADP estime à 1,4 million, le nombre de passagers privés de vols en avril à Roissy-CDG et Orly à la suite de éruption du volcan islandais Eyjafjöll. "Le trafic d'Aéroports de Paris a baissé de 19,1 % par rapport au mois d'avril 2009, avec 5,9 millions de passagers accueillis, dont 4,1 millions à Paris-Charles de Gaulle (-20 %) et 1,8 million à Paris-Orly (-17%)", précise le groupe dans un communiqué.

La présence du nuage de cendres dans l'espace aérien français avait entraîné une interruption totale du trafic du 15 avril à 23h00 au 20 avril, à midi. Dans les 48 heures qui ont suivi, le trafic n'avait repris que progressivement.

Sur les quatre premiers mois de l'année, le trafic passager a baissé de 4,9%. Mais ADP se montre confiant. Comme annoncé le 12 mai dernier, le groupe table toujours sur un trafic "du même ordre de grandeur qu'en 2009" et "maintient son anticipation d'un chiffre d'affaires 2010 en légère croissance par rapport à 2009 et d'un EBITDA 2010 du même ordre de grandeur que celui de 2009".
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :