Les Régions vont-elles faire dérailler Alstom et Bombardier ?

 |   |  298  mots
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
Une grande partie des commandes optionnelles passées par les régions et l'Etat auprès des deux constructeurs ne sont pas exercées, faute de budget. De quoi faire peser un risque sur l'emploi dans leurs usines françaises.

Les Régions ne pourront vraisemblablement pas honorer les commandes de matériel ferroviaire prévues pour les TER. Un contrat qui dépassait les 13 milliards d?euros. Comme l?État n?a, de son côté, toujours pas donné signe de vie sur les 3 milliards d?euros pour les trains Intercités qu?il avait prévu de commander, l?addition risque d?être lourde pour les deux constructeurs de matériel ferroviaire.
C?est Martin Malvy, président du conseil régional Midi-Pyrénées, qui a annoncé la mauvaise nouvelle à François Hollande il y a quelques semaines. Ces commandes faisaient partie d?un contrat global de 20,885 milliards conclu par les Régions en 2002. L?équivalent de 7,5 milliards de matériel a déjà fait l?objet d?une commande ferme. Et quasiment tout a été livré. Le reste, soit 13,385 milliards, est donc en suspens: ce sont des commandes «optionnelles». Pour l?instant, sur cette partie du contrat, seules 171 rames sur 1000 prévues ont été commandées à Alstom (et une trentaine d?autres devraient quand même être commandées) et 135 sur les 860 de Bombardier. On pourrait malheureusement s?arrêter là vu la situation financière des Régions, qui sont dans l?incapacité de faire face à leurs obligations en matière de transports. Une première. Si ce retrait se confirmait, elles ne devraient pas payer de dédit. Les chaînes de fabrication seraient, elles, bien sûr affectées dans les usines des deux groupes. Les conséquences sur l?emploi risquent donc d?être redoutables. L?usine Bombardier de Crespin, dans le Nord, a déjà, selon la direction, un avenir incertain après 2015: elle emploie 1600 personnes et devait construire le tout nouveau train deux étages Regio 2N commandé à 1000 exemplaires.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :