Air France, une ligne (encore plus) dure prend le pouvoir au SNPL

Tenant d'une ligne dure, Philippe Evain a élu président du syndicat national des pilotes de ligne. Il devrait néanmoins suivre l'avis des pilotes concernant les conditions de détachement d'Air France chez Transavia.
Fabrice Gliszczynski
(Crédits : Reuters)

Au lendemain du "oui" des pilotes d'Air France au développement de Transavia France, le conseil du SNPL Air France a élu son nouveau président. Il s'agit de Philippe Evain, qui remplace donc Jean-Louis Barber. Ce dernier qui avait conduit la grève historique de septembre avait fait le choix de ne pas se représenter. Philippe Evain fait partie de la ligne dure du syndicat, représentée également par Yannick Floc'h (qui faisait partie de l'équipe de Jean-Charles Corbet à la fin des années 90), ou Paul Farges, ce dernier devenant vice-président. Véronique Damon a, quant à elle, été élue secrétaire générale.

Les pilotes favorables au détachement chez Transavia

L'élection de Philippe Evain n'est pas une surprise. Vendredi, son « camp », hostile à l'accord sur Transavia, l'avait emporté lors de l'élection du conseil. Philippe Evain avait appelé à voter contre le texte sur les conditions de détachement des pilotes d'Air France chez Transavia. Que va-t-il faire? Il aurait indiqué qu'il suivrait l'avis des pilotes. Difficile en effet d'ignorer le résultat de la consultation des pilotes qui se sont prononcés favorablement à hauteur de 53% et même pour 60% pour les membres du SNPL. La signature du SNPL est nécessaire pour permettre à Air France d'appliquer sa stratégie.

Mercredi, c'est Erick Derivry, qui a élu à la tête du SNPL national.

Fabrice Gliszczynski

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 9
à écrit le 05/12/2014 à 10:01
Signaler
il a l'air a fond le copi avant de de se mettre en greve contre les cadences infernales

le 05/12/2014 à 15:48
Signaler
1 l'avion est au sol 2 c'est pas un avion AF 1 bon entendeur

à écrit le 04/12/2014 à 21:44
Signaler
il y en a marre de ces nantis qui détruisent l’économie :Air France devrait acheter des Drones plutôt que des Airbus

le 05/12/2014 à 0:36
Signaler
y'en a surtout marre de ces commentaires de mépris et de bêtise...

le 05/12/2014 à 5:54
Signaler
Et D2R2 president de la république, ce ne serait pas plus mal

à écrit le 04/12/2014 à 21:17
Signaler
Sans indemnités...il ira prendre l'air dans une compagnie exotique... Et comprendra le vrai sens du mot dur...

le 05/12/2014 à 5:55
Signaler
Exotique, ....air Tahiti?

à écrit le 04/12/2014 à 18:58
Signaler
Ligne dure , encore un peu et laissez les mettre leur entreprise en faillite , et plus de travail pour ces nantis quelle rigolade et personne pour les défendre.

le 05/12/2014 à 18:52
Signaler
C'est sur qu'avec vos commentaires c'est la franche rigolade. Vivement que vous soyez viré qu'on se marre aussi.

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.