Epargne : 3 Français sur 4 pensent d'abord au Livret A

 |  | 276 mots
Lecture 1 min.
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2013. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)
D'après un sondage Ipsos, 75% des Français qui souhaitent mettre de l'argent de côté vont placer tout ou partie sur le Livret A. L'assurance-vie arrive en deuxième position, citée par 42% des sondés.

Alors que le livret A vient d'enregistrer une collecte record de quelque 8,21 milliards d'euros pour le mois de janvier d'après les chiffres publiés par la Caisse des dépôts, la majorité des épargnants pensent à ce placement en priorité. C'est en tout cas ce que révèle un récent sondage Ipsos. D'après cette enquête, près de trois sondés sur quatre privilégient ce placement pour "tout ou partie" de leur épargne afin de la sécuriser, sans prendre de risque. 

L'assurance-vie arrive en 2e position

De son côté l'assurance-vie arrive en deuxième position, citée par 42% des Français qui ont l'intention d'épargner. Elle devance le Livret de développement durable (LDD, 40%), le Plan épargne logement (PEL, 40%) et l'épargne retraite (30%). Seuls 10% des épargnants ont l'intention d'acheter des actions et 3% de l'or. Sachant qu'au total, 53% des Français ont l'intention d'épargner au cours des six prochains mois.

Une performance record pour l'assurance-vie

Mais côté fiscalité le jugement est quasi unanime. 92% des personnes interrogées estiment en effet  qu'il ne serait pas opportun de taxer davantage l'assurance-vie. Parmi les détenteurs d'un contrat d'assurance-vie, 62% affirment qu'un alourdissement de la fiscalité aurait un impact négatif sur leur comportement vis-à-vis de ce placement, soit parce qu'ils ne l'abonderaient plus ou plus autant (42%), soit parce qu'ils retireraient tout ou partie de l'argent placé (20%). Or ce placement a connu un début d'année très "prometteur" avec une collecte nette de 3,8 milliards d'euros au mois de janvier selon Les Echos de ce mardi. Le quotidien économique évoque d'ailleurs "une performance inédite depuis deux ans".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 06/03/2013 à 0:34 :
Quand je pense que l'État se sert à pleines brassées dans le livret A pour financer son déficit, je plains les gogos qui croient leur épargne en sécurité.
a écrit le 05/03/2013 à 19:42 :
Le problème est mal pris. Irait que tous nos revenus soient verses directement a l'Etat étaye chaque semaine on reçoive directement sur notre compte le ne!cessaire
a écrit le 05/03/2013 à 18:54 :
le credit agricole NDF facture 2,87 euros toute operation
Réponse de le 05/03/2013 à 19:39 :
Et y a encore des pigeons au CA ?
a écrit le 05/03/2013 à 18:21 :
encore faut il en avoir pour déposer..
a écrit le 05/03/2013 à 15:49 :
Sont-ce les mêmes que les 75% qui veulent être fonctionnaires ?
Réponse de le 05/03/2013 à 19:49 :
pas vraiment. Ce sont les plus riches des Français, ceux qui ont encore les moyens d'épargner. Ceux là veulent de la sécurité mais surtout de la flexibilité. En temps de crise, pouvoir retirer immédiatement son argent pour l'utiliser est au moins aussi important que le rendement du support d'épargne. Et à part le Livret A, je vois pas depuis quel autre support je peux d'un clic faire un virement sur mon compte courant...
Réponse de le 05/03/2013 à 20:26 :
impossible a la poste pour une versement ok au guichet ,un retrait rendez vous avec un conseiller avec une forte pression ,le parcours du combattant
Réponse de le 05/03/2013 à 21:15 :
C'est pour ça que je suis chez ING direct. Tout se fait en ligne par internet.
Réponse de le 06/03/2013 à 10:33 :
Toutes les banques proposent des services sur le net, pas seulement ING. La Poste aussi propose de gérer ses comptes via le net, c'est gratuit. Le parcours du combattant c'est sans doute pour un retrait en cash... Plus personne ne semble en avoir a disposition de la clientèle. C'est tout juste si tu dois pas commander 3 mois à l'avance.
Réponse de le 06/03/2013 à 11:58 :
nous au credit agricole on facture 2,85 euros toute operation guichet

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :