PSA : pendant ce temps, les coopérations continuent avec Toyota, Mitsubishi, Fiat...

Depuis l'annonce de l'alliance PSA-GM, l'alle-mand BMW a remis en question la coopération avec le groupe tricolore dans les futurs véhi-cules hybrides (thermiques-électriques). Le divorce est consommé. Une coentreprise bap-tisée BPCE avait pourtant commencé ses tra-vaux il y a plus d'un an. Mais las !
Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : (c) Copyright Thomson Reuters 2011. Check for restrictions at: http://about.reuters.com/fulllegal.asp)

Reste, certes, la collaboration entre BMW et PSA sur les petits moteurs à essence. Cependant, la fi rme bavaroise développant ses propres mécaniques tricylindres, celle-ci risque de prendre fi n pro-chainement. Dommage, car BMW est réputé pour sa haute technologie.Et ce n?est pas tout. L?américain Ford, avec qui PSA avait mis en commun ses diesels, a par ailleurs réduit le spectre de cette collaboration. Les gros moteurs de plus de 2 litres de cylin-drée, qui étaient jusqu?ici concernés par la coo-pération, seront désormais « développés et industrialisés indépendamment », selon un communiqué conjoint publié début avril 2012. Par ailleurs, et indépendamment de l?alliance PSA-GM, Fiat a décidé de sortir de Sevelnord, l?usine du nord de la France spécialisée dans les utilitaires de gamme moyenne?!Bref, la stratégie de coopérations tous azimuts, qui constituait naguère le credo du groupe fran-çais, a du plomb dans l?aile.En revanche, PSA poursuit ses autres coopé-rations et a même étendu celle avec Toyota. Le japonais va lancer en 2013 son fourgon ProAce, une copie conforme des actuels Citroën Jumpy et Peugeot Expert produite également dans l?usine de? Sevelnord, désormais propriété à 100?% de PSA.Par ailleurs, le japonais participera au futur utilitaire léger, qui remplacera ultérieurement les Expert, Jumpy et ProAce. Enfi n, PSA et Toyota lanceront en 2014 une toute nouvelle génération de minivéhicules produits conjoin-tement dans leur société commune TPCA, en République tchèque. Ceux-là remplaceront les actuels Peugeot 107, Citroën C1 (et Toyota Aygo), développés par la fi rme nippone et lan-cés en 2006.La collaboration se poursuit également avec Fiat pour les gros utilitaires (Sevel, à Val di Sangro, dans le sud de l?Italie) et les petites four-gonnettes à Bursa en Turquie. Tous les diesels jusqu?à 2 litres de cylindrée demeureront com-muns avec Ford. En outre, PSA continuera d?acheter des voitures électriques (Peugeot Ion et Citroën C-Zéro) ainsi que des 4x4 (4008 et C4 Aircross) au japonais Mitsubishi, qui les a développés et les fabrique dans l?Archipel, une coopération en forme d?avatar du projet d?al-liance capitalistique avorté entre le Français et le groupe nippon.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 06/12/2012 à 19:26
Signaler
psa menteur

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.