Le Brésil, nouvel eldorado des compteurs intelligents

 |   |  464  mots
DR
DR (Crédits : DR)
Après l'Europe et l'Amérique du Nord, les fabricants de compteurs intelligents et les spécialistes des transmissions des données collectées par ces compteurs espèrent trouver une mine d'or au Brésil : le gouvernement brésilien a l'intention de faire installer 62 millions de compteurs intelligents ainsi que les réseaux de transmissions qui vont avec, dans ce pays de 201 millions d'habitants, le plus peuplé d'Amérique du Sud.

C'est ce qui attire Silver Spring Networks, la jeune société américaine spécialiste des échanges de données entre compteurs intelligents et réseaux d'électricité, qui a annoncé, cette semaine, une alliance avec l'un des deux leaders mondiaux des compteurs intelligents, le suisse Landis+Gyr, pour proposer une solution complète adaptée au Brésil. Silver Spring a déjà ouvert un bureau à Sao Paulo.

Offensive générale
Landis+Gyr a, lui, déjà sorti le tout premier compteur intelligent approuvé officiellement par le régulateur brésilien, et s'est fixé pour objectif d'installer 200.000 compteurs. Son grand rival américain Itron est aussi très actif au Brésil, ainsi que l'américain Esco Technologies et sa filiale de compteurs intelligents Aclara.
Idem pour un autre fabricant américain, Echelon, qui, l'an dernier, s'est allié au gros fabricant brésilien de compteurs ELO Sistemas Electronicos pour lui fournir sa technologie de compteurs intelligents NES.
Le Brésil applique des droits de douanes élevés, ce qui pousse les fabricants de compteurs étrangers à ouvrir des usines dans le pays, comme l'ont fait Itron et Landis+Gyr, ou à s'allier à des industriels locaux, comme l'a fait Echelon (pdf).
ELO fournit des compteurs à 40 compagnies de distribution d'électricité au Brésil, représentant au total 55 millions de clients, ainsi que d'autres pays de la région. Le groupe brésilien n'a pas encore effectué de déploiement commercial de ses compteurs basés sur la technologie d'Echelon (ils en sont aux projets pilotes), mais s'y prépare pour le Brésil et pour d'autres pays voisins.

Un marché colossal et pionnier pour les pays émergents
Le Brésil est une cible de choix pour les fabricants de compteurs intelligents, parce que les distributeurs d'électricité sont à grande échelle, avec plusieurs millions de foyers clients, selon Ben Schuman, analyste de Pacific Crest Securities. Le pays n'a avancé que lentement pour fixer le cahier des charges de ses futurs compteurs intelligents, mais pourrait commencer des déploiements en masse dès 2012. Et devenir l'un des principaux marchés mondiaux pour les compteurs intelligents à partie de 2015, selon lui.
Le Brésil serait l'un des premiers pays sud-américains à installer des compteurs intelligents à l'échelon national et servira de test pour les pays de la région ainsi que pour d'autres pays émergents comme l'Inde. Il permettra de mesurer l'impact sur les vols d'électricité et les trop fréquentes coupures de courants, les deux principales fonctions que les compagnies d'électricité latino-américaines attendent des compteurs intelligents.
Le partenariat entre Echelon et ELO montre aussi que les technologies européennes ou américaines peuvent se marier avec un fabricant local, ce qui indique que le marché latino-américain s'ouvre aux producteurs de puces pour compteurs intelligents.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :