Axa poursuit sa conquête à l'Est et s'implante en Biélorussie

 |   |  435  mots
Copyright Reuters
Le groupe français rachète 80 % de B&B deuxième assureur dommages du pays et consolide sa présence en Europe centrale où il compte 8 implantations.

Axa confirme ses ambitions en Europe centrale et de l'Est avec l'annonce jeudi de l'acquisition de 80 % de l'assureur B&B en Biélorussie. Les 20 % restants sont conservés par un investisseur privé proche de la compagnie biélorusse. Avec un chiffre d'affaires encore modeste de 29 millions d'euros, celle-ci détient 10 % du marché global de l'assurance dommages et plus de 20 % du marché des assurances non-obligatoires. B&B se classe deuxième parmi les assureurs du pays derrière un leader public. Il faut dire que l'activité d'assurance est émergente en Biélorussie. Moins de 20 % des voitures sont assurées en dommages c'est-à-dire notamment contre les risques incendie, vol, bris de glace, car ces garanties sont facultatives, par opposition à l'assurance auto en responsabilité civile qui est obligatoire. Et moins de 15 % des foyers du pays sont couverts par une assurance habitation. Si bien qu'Axa estime que « le marché biélorusse offre un potentiel important » compte tenu de ses 9,5 millions d'habitants.

« Nous souhaitons réitérer ici le succès d'Axa en Ukraine où nous sommes devenus le premier assureur en trois ans, en nous appuyant sur les liens géographiques et culturels entre les deux pays », indique le directeur général d'axa Europe centrale et de l'Est, Cyrille de Montgolfier. Compte tenu des similitudes sociologiques et de consommation, le groupe français compte dupliquer rapidement en Biélorussie les produits et la stratégie commerciale qui ont connnu le succès en Ukraine. Sa coentreprise avec Ukrsibbank y encaisse environ 100 millions d'euros de primes et détient 11 % du marché. Le passage sous la marque Axa se fera en Biélorussie dans le courant de l'année 2011.

Présence renforcée

Avec cette acquisition de B&B qui doit ête finalisée au cours du permier trimestre après l'accord des régulateurs locaux, Axa renforce sa présence dans cette région qu'il considère comme « l'un de ses marchés de croissance clés ». Les implantations du groupe remontent pour la plupart aux anciennes filiales de l'assureur suisse Winterthur racheté par Axa fin 2006. Présent en Pologne, République tchèque, Slovaquie, Hongrie, Russie (via une participation de 36,7 % dans Reso Garantia) et en Ukraine, l'assureur a finalisé le 6 juillet 2010 l'acquisition en Roumanie de l'assureur vie Omniasig Life (12 millions d'euros de primes). L'objectif d'Axa est de figurer d'ici à 2012 parmi les cinq premiers acteurs sur tous ces marchés. En assurance-vie, son activité principale avec 1,5 milliard d'euros de primes cumulées contre 800 millions en dommages, il oscille entre la 8e position en Hongrie avec 3,2 % du marché et la 12e en Pologne avec 2,1 % du marché.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :