Mercedes C 43 AMG : puissance et élégance pour un super cabriolet

 |   |  625  mots
La Mercedes C43 AMG offre un super design, conforme à la Classe C dont elle dérivée.
La Mercedes C43 AMG offre un super design, conforme à la Classe C dont elle dérivée. (Crédits : Mercedes)
Ce magnifique cabriolet développe une belle puissance boostée par un impressionnant couple moteur. Il conserve la sublime silhouette de la Classe C, même si le toit en toile altère la fluidité de ses lignes. Il nous tarde de voir Mercedes aller encore plus loin sur la connectivité pour faire évoluer une planche de bord, certes très ergonomique et intuitive, mais qui a déjà un peu vieilli...

Après l'Audi A5 Cabriolet et la BMW Série 4 Cabriolet, il fallait une Mercedes pour compléter notre série estivale des décapotables, ne serait-ce que pour son volet premium. Les deux premières ne nous ont pas déçus, bien au contraire, et après avoir essayé la Mercedes C43 Cabriolet, il nous sera difficile d'établir un classement des meilleurs cabriolets premium.

Fidèle à la splendide Classe C

Sur le look, cette Mercedes ne nous réserve aucune surprise, et heureusement ! Elle est fidèle aux splendides lignes de la dernière Classe C dont elle est dérivée : élégance et modernité sont les canons qui ont commandé sa conception. La finesse de ses lignes, la robustesse de sa calandre subtilement travaillée... Pas de doutes, la C43 est signée Mercedes. Seul bémol peut-être, le choix de la toile pour le toit... Certes, plus simple à déployer, il casse la magnifique silhouette de la fameuse berline. On s'en console rapidement en plein été lorsque l'on roule décapoté.

Mercedes C 43

A l'intérieur, on retrouve évidemment tout l'univers Mercedes. C'est à double tranchant. On commence à (trop) s'habituer à cette planche de bord imitée sur toutes les dernières Mercedes, du SUV GLE Coupé en passant par les grosses berlines et désormais aux cabriolets. Gare à l'ennui... d'autant que l'on espérait plus moderne. Du tunnel central complètement laqué à la planche en plastique manque de cachet premium. La baguette en chrome qui surplombe la planche de bord ne suffit pas à convaincre. Dommage.

Ergonomique et intuitive, mais peut mieux faire encore

On apprécie néanmoins l'ergonomie plutôt bien pensée des commandes. Les boutons sont accessibles et en nombre raisonnable, la prise en main extrêmement rapide et intuitive. Du régulateur de vitesse, au réglage du son, en passant par la manipulation de l'écran GPS avec les retours-menu et l'entrée de l'adresse par l'écriture digitale, tout est simplissime. Mais on regrette un tableau de bord en retard d'une génération alors que la mode est à la numérisation des compteurs avec la possibilité d'y déporter le guidage GPS. Mercedes n'a pas encore sauté le pas !

Mercedes C 43

Cette simplicité des commandes permet toutefois de jongler aisément entre les différents modes de conduite... Il serait dommage de ne pas profiter des modes Sport et Sport+ sur cette motorisation AMG de 367 chevaux boostée par un couple de 520 Nm, le tout agrémenté par une boîte automatique à 9 rapports. De ce point de vue, la C43 rend hommage à la réputation de la marque allemande : réactivité et puissance, avec quelques frissons lors du rugissement du moteur...

La différence est également très marquée entre les différents modes de conduite, ce qui permet de réellement adapter le confort au type de conduite (ou de passagers). On note néanmoins des amortisseurs légèrement durs y compris en mode confort. Qu'importe, la Mercedes C 43 AMG assume sa sportivité !

Mercedes C 43

Vers une connectivité plus poussée

Cette version est commercialisée 75.900 euros... Mais il n'est pas forcément utile de s'équiper d'une motorisation AMG, auquel cas vous pourrez vous offrir le plaisir de rouler en Classe C cabriolet pour 44.650 euros.

La Mercedes C 43 respecte l'esprit et la lettre de la marque, à savoir élégance et puissance ! Son design extérieur est remarquable conformément au nouveau style qui s'est imposé chez Mercedes. Notre regret sur le toit en toile est à mettre au profit d'un coffre relativement large pour un cabriolet. Notre seule vraie réserve réside dans cette planche de bord qu'il nous tarde de voir enfin évoluer vers davantage de connectivité et de modernité... Cela ne saurait tarder...

Mercedes C 43

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 08/08/2017 à 7:30 :
" ..."Ce magnifique cabriolet" " !?! ..... Afflelou .... et vite !
On est trés loin de l'élégance italienne !
Il manque une tourelle et un canon !
a écrit le 05/08/2017 à 11:59 :
... Qui fait la pub des chars à bœufs allemands !... Combien il est payé ?...
a écrit le 04/08/2017 à 9:26 :
"Ce magnifique cabriolet"

Non, fermez les yeux, reprenez votre souffle, prenez du recul sur la médiocrité générale érigée comme valeur suprême du gout, quittez vos habitudes de pensée et réouvrez les afin de regarder cette voiture sans vision faussée svp.

Cette voiture est hideuse, alors oui Mercedes a fait l'effort contrairement à bm, audi et vw, de renouveler son design mais franchement ces nouveaux designs sont horribles, c'est rustre et vulgaire et en manque terrible d'imagination, comme la mode dans son ensemble.
Réponse de le 04/08/2017 à 12:54 :
Ouais elle est plus laide que ma clio GPL
Réponse de le 04/08/2017 à 16:12 :
Ils sont forts ces allemands dans le marketing ils ont parfaitement compris que les gens qui ont l'argent à mettre dans leurs bagnoles ont peu de goût ou alors sont très influençables.

Dire que Alfa Roméo sort de si beaux coupés en ce moment... et la mazda MX5 !
Réponse de le 04/08/2017 à 17:00 :
@Citoyen blasé : comme vous y aller ! Reconnaissez que la "beauté" d'une voiture est tout ce qu'il y a de plus subjectif, il vaut donc peut être mieux s'abstenir de critiquer les goûts des uns et des autres. Enfin sauf pour le Fiat Multipla, celui qui l'apprécie n'a clairement aucun goût ;-)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :