Range Rover Evoque : un véritable 4X4 tout terrain très premium

 |   |  660  mots
(Crédits : Rang Rover)
La marque britannique de 4X4 lance la nouvelle génération de son best-seller, l'Evoque. Les fondamentaux stylistiques sont conservés, tandis que son ADN de tout terrain est renforcé grâce au nouvelles technologies. Le Ranger Rover Evoque reste néanmoins un produit onéreux...

Si le SUV n'a jamais été davantage qu'un ersatz de 4X4 pour les puristes, alors l'Evoque n'a jamais été un SUV... Au contraire, le modèle le plus vendu du britannique Land Rover, n'a jamais renié son ADN de véhicule tout terrain, et la nouvelle génération qui arrive en concession peut en témoigner.

Comme un air de SUV...

Il est vrai qu'à première vue, l'Evoque a tout d'un SUV avec son look moderne et léché, son design très urbain et ses dimensions compactes. Il fallait bien ce design innovant pour relancer une marque en mal de succès et de positionnement, non sans succès d'ailleurs puisque depuis son lancement en 2011, l'Evoque s'est vendu à 800.000 exemplaires. La nouvelle génération s'inscrit dans la continuité stylistique. Vous aurez du mal à distinguer les deux générations, mais l'Evoque gagne en modernité avec sa nouvelle signature lumineuse. La carrosserie voit ses lignes plus travaillées pour plus de caractère. Pour Land Rover, il n'était pas question de renoncer à la silhouette au toit incliné, ni au design en forme de caissons superposés. L'Evoque continue d'incarner la robustesse et l'élégance, sans verser dans le classicisme de sa marque sœur Jaguar.

Evoque Rang Rover

A l'intérieur, le 4X4 britannique a mis le paquet pour soigner les finitions. Les cuirs ne sont pas moussés, ils sont très moussés avec une belle épaisseur textile pour plus de confort. La belle planche de bord à laquelle se superpose une discrète mais efficace baguette d'aération offre un bel effet. On regrette toutefois cette épaisse planche plastique qui surplombe le tout et détoure grossièrement le tableau de bord, ce qui annule la belle harmonie des proportions.

Evoque Rang Rover

De toute façon, votre regard sera attiré par la panoplie de technologies de connectivité. L'écran GPS est secondé par un écran quasiment posé à plat derrière le levier de vitesse. Celui-ci offre les principales commandes de la voiture. Moderne, ergonomique et intuitif, Land Rover marque des points sur la concurrence. Mais le britannique s'est du coup cru autorisé à s'affranchir d'un compte-tour digital... Autre réserve, le volant manque le coche. Trop grand, ses commandes ne semblent pas convaincues de participer elles aussi à l'ergonomie de l'environnement de conduite, tant elles paraissent grossières. Dommage. Enfin, impossible de passer à côté du rétroviseur écran, très pratique si la lunette arrière est obstruée.

Une motorisation qui manque de caractère

Côté motorisation, nous avons testé le 4 cylindres 2 litres de 200 chevaux, équipé d'un renfort électrique pour plus de punch. Pas de problèmes majeurs de ce point de vue là, mais il est vrai que nous attendions davantage de caractère pour une voiture de cette catégorie aussi bien équipée (boite auto 9 rapports, 320 Nm de couple moteur). Le vrai confort de l'Evoque réside en réalité dans ses suspensions. Elles encaissent tout : les arrêts brutaux, les aspérités de la route... La tenue de route est également irréprochable.

Evoque Rang Rover

Mais pour l'Evoque, être tout terrain n'est pas une parole en l'air. En situation dite hors piste, ce 4X4 fait des merveilles. Elle est équipée de caméras d'une surprenante précision qui permettent de filmer les roues pour mieux positionner le véhicule. Elle dispose également d'une foule de programmes qui permettent d'affronter les situations les plus précaires, avec une précision extraordinaire.

Evoque Rang Rover

Pas de doutes, le nouvel Evoque reste le véhicule tout terrain de référence du marché. Les nouvelles technologies disponibles ont été utilisées au service de cette ambition. Pour Land Rover, qui aime être identifié au très rustique Defender, l'Evoque devrait rester son best-seller (et ce malgré une grille tarifaire qui démarre à 40.000 euros...), mais également un modèle qui a su préserver sa singularité sur un segment qui a eu tendance à se standardiser ces dernières années.

Evoque Rang Rover

Evoque Rang Rover

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 27/05/2019 à 0:41 :
Quel billet de qualité !
a écrit le 25/05/2019 à 19:11 :
Bwah, moi je preferre plutot le premium francais, largement reconnu comme voiture de reference international, le Renault Capture, ou encore mieux, le Renault Kadjar.
Réponse de le 27/05/2019 à 4:11 :
Faut vous informer sur les moteurs Renault. Comparer les tacos francais avec Land-Rover, c'est faire montre de cecite.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :