Le plastique du futur est à base de crevette !

 |   |  61  mots
Le Shrilk représente donc enfin une alternative écologique viable aux plastiques synthétiques.
Le Shrilk représente donc enfin une alternative écologique viable aux plastiques synthétiques. (Crédits : Shrilk)
Des chercheurs du Wyss Institute de l'université d'Harvard ont inventé un substitut aux plastiques à base de déchets de crevettes. Une alternative écologique viable aux plastiques synthétiques, entièrement biodégradable ...

Des chercheurs du Wyss Institute de l'université d'Harvard ont inventé un substitut aux plastiques à base de déchets de crevettes : le Shrilk, contraction de shrimp (crevette) et de silk (soie). Composé de chitosane, la deuxième matière organique la plus abondante sur Terre après la cellulose...

>> Lire l'article dans son intégralité sur le site de LivingCircular

tour du monde de l'innovation

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 12/03/2015 à 17:40 :
Une étude américaine en a trouvé un à base de caviar ! encore mieux.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :