Pierre Gattaz (Radiall) à la Tribune des Décideurs : "Le choc de simplification ? Il faut faire comme Apple ! "

 |   |  421  mots
Ce Lundi 22 avril à 12h30, nous recevions Pierre Gattaz, PDG de Radiall, Président du Groupement des Fédérations industrielles et candidat à la Présidence du Medef.

Pierre Gattaz, Président de Radiall, du GFI et candidat à la présidence du Medef, était l'invité de « La Tribune des Décideurs » cette semaine.

Se qualifiant de « libéral humain », Pierre Gattaz a affirmé son combat pour l'entreprise et l'emploi.

Une bataille qui passe par un triple choc : de confiance, de fiscalité et de compétitivité en réalisant un transfert de 50 milliards d'euros de la dépense publique vers les entreprises.

Que vous inspire la multiplication des naufrages industriels comme ceux de Petroplus et de Florange ?

Ce sont des cas typiques d'une vieille industrie qui n'a pas su ou voulu s'adapter. Dès lors que ces processus de changement sont bloqués, on se retrouve confronté à des problèmes sociaux cinq ou dix ans plus tard. On l'a bien vu avec Good Year en Picardie. Sur le site d'Amiens sud, les équipes se sont mises d'accord pour faire des efforts en échange de la conservation de leur emploi, et ça marche. Sur le site nord, les syndicats n'ont rien voulu entendre et l'on se est plongé aujourd'hui dans une situation dramatique.

Faut-il réformer, supprimer les 35 heures ?

Dans leur ensemble, les chefs d'entreprise ne veulent pas les remettre en question. Quand elles sont bien intégrées dans une entreprise, il faut les garder. Si en revanche, l'entreprise est confrontée à un problème de compétitivité, le dialogue doit s'ouvrir. Plus personne ne peut se permettre dans un pays ouvert comme la France de s'affranchir de cette question.

Regardez les marges de nos entreprises : 26 % contre 38% pour leur concurrentes allemandes. L'asphyxie n'est pas loin. Soit on procède à un transfert massif de charges, soit on renégocie avec les salariés comme l'a parfaitement Renault en disant: oui, on va conserver de l'emploi en France, oui, on va former les salariés, oui on va produire davantage de voitures en contrepartie de quoi on travaillera un peu plus.

Le choc de simplification rêvé de Pierre Gattaz ?

C'est ce qu'a fait Apple. Les ingénieurs ont fait leur aggiornamento en simplifiant la complexité. Un smartphone peut être utilisé par un gamin de cinq ans. Je rêve que le législateur fasse la même chose. Avec des objectifs simples, en supprimant par exemple deux lois pour toute nouvelle loi votée. Nous avons 85 codes en France dont celui du travail qui compte 3250 pages. Fixons nous comme échéance 2020 pour le diviser par deux.

Retrouvez l'intégralité de l'interview dans la vidéo !

Plus d'informations sur Décideurs TV

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 22/04/2013 à 12:15 :
franchement, c'était pas mieux avant avec Sarko?
a écrit le 22/04/2013 à 11:03 :
la culture, le numérique, le tourisme ne sont-ils pas sous estimés sur le plan du business en France?
a écrit le 22/04/2013 à 9:19 :
bonjour,

comment faire pencher notre balance commerciale du côté excédenaire?
a écrit le 21/04/2013 à 19:49 :
Bonjour,

Faut-il faire évoluer les seuils sociaux ? Débloquer les professions protégées (taxis, pharmacies, etc) ?

Merci
a écrit le 21/04/2013 à 15:32 :
La dernière concertation sociale a débouché sur une réformette. Quelle est votre conception du dialogue avec les syndicats ?
a écrit le 20/04/2013 à 19:50 :
En tant que patron d'une PME avec 15 salariés je suis assez (trop) inquiet de l'ambiance morose des affaires en France et je crois que le MEDEF ainsi que la CGPME ont un grand rôle à jouer pour préserver le tissu industriel et commercial français, voire éviter la faillite de la France maintenant que le bateau gaulois est à la dérive -un Président sans aucune autorité-.
A mon plus grand regret, Mme. PARIZOT à joué le jeu de représenter que les intérêts des grosses boîtes, qu'en réalité ne font que moins de 20% de son activité dans l'hexagone, pourtant les PME et TPE génèrent plus de 85% de son activité en France et sont responsables du +-80% de l'emploi privé. Ma question pour M GATTAZ est: est-ce que vous comptez d'équilibrer la balance 'représentativité-intérêts' au sein du MEDEF -entre grosses boîtes et PME- et vous rapprocher à la CGPME pour faire un travail à deux en toute intelligence, comme les très graves circonstances actuelles le demandent ?
Merci de votre réponse.
a écrit le 20/04/2013 à 16:53 :
êtes-vous pour l'ouverture du marché Américain avec l'Europe sans aprioris contrairement à quelques voix discordantes .
a écrit le 19/04/2013 à 21:03 :
Mme Parisot avait fait du développement de la précarité des salariés son crédo économique:
"la santé c'est précaire, l'amour c'est précaire, je ne vois pas pourquoi le travail échapperait à cette règle" avait déclaré la dame sur France Inter à l'heure où les gens vont travailler! Inscrirez-vous votre gouvernance dans cette logique?
a écrit le 19/04/2013 à 18:04 :
Pensez-vous qu'après Mme Parisot, ce soit un service à rendre aux entreprises de France que d'afficher des idées aussi marquées à droite que les vôtres, notamment dans la dérégulation sociale ?
a écrit le 19/04/2013 à 11:28 :
Pourquoi menez vous une bataille de communication auprès de l'opinion public (en passant à la TV, dans les journaux, dans cette webTV) alors que le scrutin est interne?
a écrit le 19/04/2013 à 10:27 :
Bonjour Monsieur Gattaz, quels sont vos divergences principales avec Geoffroy Roux de Bézieux?
a écrit le 19/04/2013 à 10:26 :
comment expliquez vous que la metalurgie ait autant de poids dans cette élection alors que ce secteur vit une débacle sans précédent?
a écrit le 18/04/2013 à 22:35 :
vous souhaitez une nouvelle réforme des 35 heures voir la fin de toute référence à la durée légal du travail
mais dans ce cas la les salariés devront gagner davantage en pouvoir d'achat c'est à dire par exemple une entreprise qui décide de repasser à 36 heures d?être payé 36 ' 37 payé 37' 38 payé 38 ' 39 payé 39 etc
Réponse de le 19/04/2013 à 10:26 :
je vous rejoins sur cette question
a écrit le 18/04/2013 à 17:19 :
Que pensez-vous du raliement de Saint Geours, êtes vous d'accord avec toutes ces idées
a écrit le 18/04/2013 à 16:45 :
Bonjour, qu'allez vous faire pour aider les entreprises à se tourner vers l'export?
a écrit le 18/04/2013 à 15:58 :
Vous êtes plutôt Margaret Tatcher ou François Hollande?
a écrit le 18/04/2013 à 15:36 :
Êtes vous libéral?
a écrit le 18/04/2013 à 13:34 :
que pensez vous de Laurence Parisot?
a écrit le 18/04/2013 à 12:52 :
qui est votre meilleur ennemi au Medef?
a écrit le 18/04/2013 à 12:35 :
comment expliquez vous les chiffres catastrophiques de l'industrie dans notre pays?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :