Maires de France, vous pouvez agir pour le tri des déchets dans les fast food !

 |   |  614  mots
A l'issue d'une rencontre au ministère de la Transition écologique et solidaire, ces enseignes se sont pourtant engagées à rendre au moins 70% de leurs restaurants en conformité avec le décret « 5 flux » avant la fin 2019.
A l'issue d'une rencontre au ministère de la Transition écologique et solidaire, ces enseignes se sont pourtant engagées à rendre au moins 70% de leurs restaurants en conformité avec le décret « 5 flux » avant la fin 2019. (Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Des consultations, des sursis, des négociations, des paliers, des engagements contraignants, rien n’y fait ! Les enseignes de restauration rapide continuent de se soustraire à la loi sur le tri des déchets depuis trois ans et ne tiennent pas leurs promesses. Nous sommes en 2020, l’enjeu écologique est vital, et nous, citoyens, voulons du changement. Nous appelons donc les maires de France à agir. Par Marine Laclautre, initiatrice de la pétition "Zéro déchet au McDo" et du mouvement #ZérodechetauMcDo.

Il y a trois ans, le 10 mars 2016, le décret dit « 5 flux » exigeait des producteurs et détenteurs de déchets (entreprises, commerces, administrations...) de trier à la source 5 flux de déchets : papier/carton, métal, plastique, verre et bois, afin de revaloriser de ces matières. Cette obligation se traduit pour les enseignes de restauration rapide, d'une part en cuisine, d'autre part en salle, par une obligation de disposer de poubelles de tri.

Pourtant, ces enseignes négligent l'importance de leurs devoirs, prétextant de lois pas assez claires. Il a donc fallu le 11 juin 2019 que Brune Poirson, Secrétaire d'État auprès de la ministre de la Transition écologique et solidaire, rappelle quinze enseignes de restauration rapide (McDonald's, KFC, Burger King, Starbucks, Domino's Pizza, Subway, Class'Croute, Exki, La Mie câline, La Croissanterie, Paul, Jour Healthy Groupe, Five Guys, Cojean et Pomme de Pain) à leurs obligations. A l'issue d'une rencontre au ministère de la Transition écologique et solidaire, ces enseignes ont négocié un délai supplémentaire, repoussant l'obligation du 100% du tri pour 2021. Elles se sont aussi engagées à rendre au moins 70% de leurs restaurants en conformité avec le décret « 5 flux » avant la fin 2019.

L'échéance est passée

La communauté #ZérodechetauMcDo est née à la suite d'une pétition que j'ai lancée en janvier 2019 pour appeler McDonald's -de loin le plus grand acteur du secteur et responsable à lui seul de la production 115 tonnes d'emballages par jour (l'équivalent de 1kg par seconde) pour une industrie qui en produit près 500 tonnes par jour- à agir de manière responsable. Elle a recueilli plus de 143.000 signatures. En novembre dernier, nous avons publié un rapport citoyen collaboratif auprès de plus de 122 restaurants sur les 1464 que comporte le groupe en France.

Lire aussi: Jouets en plastique, emballages à usage unique : haro sur les déchets des fast food

Nous avons collecté une centaine de photos pour vérifier où en était l'installation des poubelles de tri chez McDonald's. Notre constat est clair: seulement 32% de ces restaurants sont équipés de poubelles de tri. Nous avons appelé McDonald's à contester nos chiffres en présentant les siens et à l'heure actuelle, pour seule réponse, l'enseigne s'est seulement prononcée sur l'objectif final et estime être «en capacité de proposer le tri sélectif dans 100% de ses restaurants en 3 ans».

Les citoyens attendent des actes

Mais qu'en est-il du palier de 70% de restaurants en conformité avant le 1er janvier 2020 comme l'enseigne s'y était engagée auprès de Brune Poirson ? Pas un mot, McDonald's botte en touche. Il semblerait que l'enseigne ne s'apprête ni à communiquer ses chiffres sur le taux d'installation des poubelles de tri, ni à respecter son engagement. Les citoyens attendent des actes et refusent d'attendre que nous arrivions en 2021 pour savoir si les fast food respecteront une loi qui devrait déjà être appliquées depuis plus de 3 ans. Si les promesses faites à l'État ne paraissent ni les contraindre, ni les impressionner, maires de France, vous le pouvez et avant même la fin de votre mandat.

Selon l'article L. 541-3 du Code de l'environnement, l'autorité titulaire du pouvoir de police compétente peut informer le producteur ou détenteur de déchets des faits qui lui sont reprochés et des sanctions qu'il encourt. Dans un délai de dix jours, l'autorité peut le mettre en demeure d'effectuer les opérations nécessaires au respect de cette réglementation dans un délai déterminé. Et ensuite «ordonner le versement d'une astreinte journalière au plus égale à 1.500 €» et «ordonner le paiement d'une amende au plus égale à 150.000 €». Maires de France, vous pouvez agir ! On compte sur vous !

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 14/02/2020 à 16:21 :
Candidate sur la liste Europe Ecologie les verts pour Paris 7e, je soutiens totalement cette initiative de Marine Laclautre, initiatrice de la pétition "Zéro déchet au McDo" et du mouvement #ZérodechetauMcDo. Il est impératif que les maires de France obligent les acteurs de la restauration rapide à réduire et recycler leurs déchets et qu'ils soient en capacité de proposer le tri sélectif dans 100% des restaurants. C'est un enjeu écologique vital qui ne peut plus attendre.
a écrit le 11/01/2020 à 12:51 :
Quand on voit nos ministres se coucher devant les grands patrons et notre président se coucher devant les milliardaires cet appel fait quand même un peu surréaliste non ? Au pire les juges pourraient peut-être faire quelque chose si nos politiciens ne les affamaient pas volontairement...
a écrit le 10/01/2020 à 22:07 :
Apparemment, Hidalgo va transformer en compost la poubelle à ciel ouvert qu'est devenu Paris.
a écrit le 10/01/2020 à 18:52 :
Je suis sidéré par le sans gêne et l'absence totale du sens civique de certains consommateurs drive des McDo quand je vois le nombre de sac McDo et autres verres jetés sur la voie publique. Ces gens doivent vraiment vivre dans des bouges.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :