La télévision de demain sera payante ou ne sera pas

L'attribution annoncée de nouvelles fréquences gratuites sur la TNT n'est pas une bonne nouvelle. Elle ne prépare pas la télévision française à la révolution en cours des pratiques de consommation télévisuelle. Pour intéresser les publicitaires, les nouvelles chaînes se voudront généralistes : une erreur, dans le contexte actuel.

4 mn

Copyright Reuters
Copyright Reuters (Crédits : dr)

Le développement de nouveaux outils de transport de flux comme les tablettes et les smartphones et l'émergence de très grands opérateurs Internet comme Google et Facebook vont radicalement changer le modèle de la télévision. Le temps est loin désormais, où la télévision se consommait assis, dans un salon, face à un meuble immobile. La consommation d'images est maintenant nomade et quasi permanente.

Les contenus qui étaient "réservés" à la télévision car adaptés à elle ne le sont - ou ne le seront bientôt - plus. En 2011, Facebook a diffusé un match de la FA Cup de football entre deux petites équipes amateurs des championnats britanniques. L'événement est passé inaperçu mais il avait valeur de test.

Avec ses 750 millions d'abonnés, Facebook voulait montrer que la télévision peut aussi être distribuée par de nouveaux opérateurs. Il faudrait ainsi être inconscient pour ne pas voir la révolution qui se prépare. Apple TV, Google TV... Avec leur force de frappe financière, l'impact de leur marque, Google et Apple pourraient cannibaliser une partie importante du marché de la télévision gratuite.

Quelles conséquences en tirer pour le modèle français de télévision ? L'attribution annoncée de nouvelles fréquences gratuites sur la TNT n'est pas la bonne nouvelle à laquelle on veut nous faire croire. Elle ne prépare pas la télévision française à cette révolution et pose à très court terme la question du financement de l'ensemble de la télévision gratuite française. Pour intéresser les publicitaires, les nouvelles chaînes gratuites épousent en effet un profil généraliste, peu clivant, et souvent très consensuel : information, rediffusion, fiction. Or le nombre des convives augmente autour de la table, mais le gâteau, lui, ne grossit pas : les budgets publicitaires ne sont pas élastiques. Les parts se réduisent au point de faire peser sur de nombreux opérateurs un danger mortel.

Pendant ce temps, les programmes innovants qui font la richesse éditoriale de la télévision se trouvent sur les chaînes du service public, alimentées par la redevance, et sur les chaînes payantes, alimentées par les abonnements. Ces dernières incarnent ainsi l'avenir le plus économiquement soutenable de notre télévision, mais à certaines conditions. Car la TNT payante subit un triple handicap. Tout d'abord, elle est confrontée à la position ultra-dominante de Canal Plus dans la distribution via CanalSat. CanalSat fixe les règles de rémunération des différentes chaînes de télévision, à son seul avantage, de telle sorte qu'aujourd'hui, aucune chaîne payante ne peut voir le jour sans la bénédiction de Canal Plus. Ensuite, la TNT payante se heurte aux coûts de diffusion. Il ne faut pas moins de 6 millions d'euros par an pour diffuser une chaîne HD. Enfin, elle doit mobiliser un très important stock de capital pour recruter des abonnés. Lancer une chaîne "à partir de zéro" est éminemment risqué. Ces barrières à l'entrée expliquent en grande partie la pénurie de candidats. C'est pourtant là, sur le terrain de la TNT payante, que des contenus originaux peuvent être produits au bénéfice de nombreux publics potentiels. C'est là aussi que les opérateurs pourront sanctuariser un modèle économique équilibré face à la menace de nouveaux opérateurs internationaux surpuissants comme Google.

Pour doper le dynamisme du marché de la TNT, le trop-plein de chaînes gratuites devrait être évité. Le CSA ne doit sans doute pas attribuer les six fréquences mises en jeu à des chaînes gratuites. Il doit, avec l'Autorité de la concurrence, faire immédiatement tomber les barrières à l'entrée de la TNT payante et encourager les vocations. Il est à cet égard paradoxal de voir certains crier au loup en voyant arriver les capitaux qataris, car aujourd'hui, en raison du contexte juridique et économique, Al Jazeera semble être la seule chaîne payante en mesure d'exister de manière pérenne ! L'Autorité de la concurrence a bien saisi ce problème en annulant la fusion Canal Plus/TPS. Il faut attendre désormais la suite, mais l'attribution prochaine de plusieurs canaux de TNT ne doit pas réduire cette initiative à néant.

N'oublions pas que la concurrence est saine, qu'elle bénéficie au consommateur en faisant baisser les prix. Le marché de la téléphonie mobile vient d'en faire la démonstration.

4 mn

Replay I Nantes zéro carbone

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 18
à écrit le 28/01/2012 à 10:31
Signaler
Avec le budget de la T V d'Etat ,je crois que l'on pourrait faire une "bonne" télé !!! A l'époque des TCHERNIA et tous les anciens célèbres , il y avait (en rapport!) beaucoup moins d'argent mais aussi beaucoup moins de " personnel " . Ils étaien...

à écrit le 28/01/2012 à 5:01
Signaler
La TNT est déjà payante.......pour ceux qui ne captent pas grand chose (et ils sont nombreux) avec leur vieux rateau; seule solution la parabole et l'achat du décodeur à carte estampillé Canal Sat. Une carte à durée limitée, histoire de nous refaire ...

à écrit le 28/01/2012 à 0:25
Signaler
Pour ma part, voici deux ans que j'ai jeté la télé (Je ne l'ai même pas revendu pour évité de faire des victimes) et n'écoute plus la radio. Il est pour moi évident que les médias sont tombés entre les mains de crapules. Crapules ayant transformés l...

le 28/01/2012 à 11:30
Signaler
pro americain ?? vous rigolez??? la france et les medias sont anti americains ... justement c'est bien le contraire... on est les sauveurs du monde, et les americains les mechants .... je suis ok avec vous pour le reste, mais la faut pas abuser ! !! ...

le 28/01/2012 à 17:19
Signaler
Mrs les censeurs ,vous venez de faire une nième démonstration de votre asservissement vigilant ! je ne vous félicite PAS!!!!sûrement à leur solde !!!

le 30/01/2012 à 5:57
Signaler
Alors, dupont ce n'est pas la joie ?

à écrit le 27/01/2012 à 21:49
Signaler
Télévision gratuite ???? Vous ne payez pas de redevance ? 123?/an ! ça vaut bien une vingtaines de chaines au format : information, rediffusion, fiction... non ?

à écrit le 27/01/2012 à 18:17
Signaler
Quel economiste visionnaire qui ne voit pas que de moins en moins de personnes sont prêtes à payer pour quelque chose qu'il est de plus en plus facile de se procurer gratuitement (streaming, downloads...). C'est peut être illégal mais dans les faits,...

à écrit le 27/01/2012 à 15:46
Signaler
"N'oublions pas que la concurrence est saine, qu'elle bénéficie au consommateur en faisant baisser les prix. Le marché de la téléphonie mobile vient d'en faire la démonstration." Laissez-moi rire (jaune). La téléphonie mobile n'est pas un cas d'écol...

le 28/01/2012 à 8:19
Signaler
Tres juste !

le 28/01/2012 à 10:24
Signaler
tout a fait, aucune concurrence en france, y'a qu'à voir les prix par rapport à nos voisins! nous on est de bonnes vaches laitières! à quand le retour de la vache folle?

le 31/01/2012 à 14:37
Signaler
la vache folle grand retour aprés les problemes des ogm. (il faut étiquter correctement ces produits on verrra qui en veux) le transfert de technologie une bien belle chose??? quand un employer fait la meme chose comment on appel ce proceder ? es...

à écrit le 27/01/2012 à 15:45
Signaler
La concurrence est saine jusqu'à ce que les PDG s'entendent sur notre dos ! Ce qui ne tarde jamais à arriver.

à écrit le 27/01/2012 à 14:18
Signaler
On sent le consensus des majors, raquez il en restera toujours quelque chose (dans notre poche) Le monde qui se profile, où quelques nantis se gobergeront sur le dos de la majorité, n'est pas celui que je souhaite laisser à mes enfants. Souhaitons qu...

à écrit le 27/01/2012 à 12:53
Signaler
Et si tout simplement, on en avait marre des mensonges, d'être manipulés comme des crétins à longueur de temps, farcis de publicité débiles et de jeux à la noix ? Quand les gens deviendront ils assez intelligents et assez sages pour jeter tous ces me...

le 28/01/2012 à 10:40
Signaler
Que 2012 soit l'année où se réalisent vos souhaits !!!!!! Ce serait le plus BEAU cadeau des Cieux !!!

à écrit le 27/01/2012 à 12:25
Signaler
Au vu de tarif de la redevance télé, on ne peut pas dire que la TV est gratuite. Elle a quasiment le même tarif que CanalSat, ou que FREE-TV,et avec moins de chaines en plus.

le 30/01/2012 à 2:36
Signaler
Saviez vous que la tnt et les jeux qui i son difusé son entierement financé par les publicités ?! Le jour ou d'autre chaine gratuite aparétron sur le résau tnt a vautre avi ces pourquoi ? Facile a comprendre, Je pense que la tnt gratuite nes pas pré...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.