La mobilité sera inclusive ou ne sera pas !

 |   |  571  mots
(Crédits : Didier Gouray)
OPINION. Sept millions de personnes rencontrent des difficultés pour se déplacer quotidiennement. Le projet de loi sur les mobilités, à l'ordre du jour ce mois-ci à l'Assemblée nationale, n'aura de sens que s'il s'agit d'un droit réel pour tous, y compris pour les personnes les plus fragiles. Par Florence Gilbert, directrice générale Wimoov.

Dans la France du XXIe siècle, 7 millions de personnes rencontrent des difficultés pour se déplacer quotidiennement (source : Laboratoire de la mobilité inclusive). Un quart des actifs et la moitié des personnes en insertion ont ainsi dû renoncer à une offre d'emploi ou à une formation faute de moyen de transport pour s'y rendre. Quant aux seniors, ils voient leur mobilité se réduire avec l'âge : 11% des personnes de plus de 75 ans ne peuvent même pas se déplacer une fois par mois.

Cette incapacité à se déplacer et plus largement à accéder à un ensemble de services (emploi, santé, services publics...), notamment en zone rurale, a été l'un des ferments du mouvement des « Gilets jaunes ». Malgré la résilience de ces personnes, leur capacité à s'entraider ou à innover à une échelle ultra-locale (covoiturage solidaire, livraison à domicile...), ce phénomène entraîne sentiment de déclassement et sentiment d'inégalité territoriale.

Mobilité inclusive : les grandes villes paradoxalement très concernées

La profusion d'offres de mobilité, notamment dans les zones urbaines, ne facilite pas pour autant leur accès. La preuve : dans Paris intra-muros, alors que l'offre de transports est...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 28/06/2019 à 8:54 :
Pas facile de revenir sur le tout pétrolier imposé depuis des décennies par leur puissant lobby.

Politiciens corrompus à la pelle...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :