Patrimoine français  : concilier sauvegarde et politique du logement

OPINION. Un quart des monuments historiques est jugé en mauvais état. La sauvegarde du Patrimoine relève donc de la mission collective. En plus de l’État, du Loto et de la Fondation du Patrimoine, les opérateurs privés ont aussi un rôle à jouer. (*) Par Rodolphe Albert, Président d’Histoire & Patrimoine

3 mn

(Crédits : DR)

Cette année, le Ministère de la Culture a placé les Journées Européennes du Patrimoine sous le thème du « Patrimoine pour tous ». Quelle heureuse idée ! La formule, loin d'être un slogan démagogue ou une lubie collectiviste, résume parfaitement ce qu'est le Patrimoine.

Le Patrimoine agit comme la Madeleine de Proust, non pas comme porteur d'une mémoire individuelle surgie du gâteau amolli dans le thé, mais comme réceptacle de notre mémoire commune. Ce n'est pas le souvenir du dimanche matin à Combray qu'il évoque pour nous tous mais celui de l'Histoire de France et avec elle de toute une cohorte de valeurs esthétiques, culturelles, architecturales, sociales...

La silhouette élancée vers le ciel d'une cathédrale, le rythme recueilli des colonnes d'un cloître, l'élégante sophistication d'un parquet à la Versailles, la noblesse de la pierre sculptée ou l'harmonie parfaite des châteaux du Grand Siècle entrent en résonnance avec la culture, l'éducation, les souvenirs ou l'idée de la beauté de chacun et de tous, enracinés dans ce socle commun qui nous réunit en tant que Français.

Œuvre commune

D'ailleurs, si le Patrimoine s'adresse à tous, peut-être est-ce tout simplement parce qu'il est l'œuvre de tous ? En effet, ce ne sont pas les seuls rois, princes, évêques, nantis ou puissants à qui l'ont doit notre exceptionnelle richesse patrimoniale mais à tout un peuple qui, de générations en générations, y a consacré argent, travail, savoir-faire, vie même parfois : artisans talentueux, généreux petits donateurs, architectes de génie, manœuvres courageux. Légué par nos aïeux, le Patrimoine est bien plus que de la belle pierre, il est une transmission humaine, presque charnelle, de bâtiments classés de toutes sortes : des hôpitaux encore imprégnés de la douleur de ses malades, des couvents irradiés par la foi des croyants, des casernes où résonnent encore les voix des soldats, des cathédrales industrielles qui ont connu le bruit des machines et la sueur des ouvriers ou tout simplement de superbes demeures ayant abrité les joies et les peines de ceux qui nous y ont précédés. Tous, dans toutes les générations, ont vu leur vie mêlée d'une façon ou d'une autre au Patrimoine.

Loin de la société de consommation, le Patrimoine est au cœur d'une société de préservation, dans l'intérêt de tous. Dans une ère mondialisée, il est un repère pour tous. Il donne du travail à tous, en préservant des métiers anciens et en magnifiant nos paysages et nos cœurs de ville historiques qui attirent les touristes du monde entier. Il préserve même l'environnement de tous car le restaurer en logements laisse une empreinte carbone très réduite par rapport à la construction neuve.

Politique du Logement

Sans cesse transmis, rénové, visité, habité, le Patrimoine ne doit en aucun cas être transformé en mausolée : il est vivant, se situe au cœur de la Cité humaine, dans le passé et le présent de tous.

C'est pourquoi la noble mission de le protéger est collective : à l'État les plus beaux joyaux, au Loto et à la Fondation du Patrimoine les immeubles nécessitant une forme de mécénat collectif et à des opérateurs immobiliers comme Histoire & Patrimoine la responsabilité de faire entrer la sauvegarde du Patrimoine dans la vitale politique du logement. En effet, quel meilleur Patrimoine pour tous que celui que tous, quelle que soit leur condition sociale, peuvent habiter ?

C'est ainsi que le Patrimoine aligne l'intérêt particulier de chacun et l'intérêt général de tous. Oui, il est bel et bien pour tous mais aussi bien plus que cela : le Patrimoine, en fait, c'est tous ensemble.

3 mn

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 0

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

Il n'y a actuellement aucun commentaire concernant cet article.
Soyez le premier à donner votre avis !

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.