Le Grand-Est peaufine ses outils de relance économique

 |  | 832 mots
Lecture 4 min.
Nancy et les autres métropoles du Grand-Est (Strasbourg et Metz) vont bénéficier du programme de relance économique du Conseil régional.
Nancy et les autres métropoles du Grand-Est (Strasbourg et Metz) vont bénéficier du programme de relance économique du Conseil régional. (Crédits : Olivier Mirguet)
Le Conseil régional du Grand-Est assure depuis cinq mois la promotion de son "Business Act", un programme de relance économique élaboré en partenariat avec l'Etat. Les premiers projets structurants ont été lancés. Pour les premiers bénéfices, il faudra attendre jusqu'en 2021.

83 actions et 213 millions d'euros engagés au profit de la transition énergétique, de la transformation numérique et de l'industrie. Engagé dans la dynamique des outils de relance imaginés par le ministère de l'Economie et des Finances, le "Business Act" conçu par la région Grand-Est est entré dans sa première phase opérationnelle. "Nous sommes en ordre de bataille", a résumé Josiane Chevalier, préfète de la région Grand-Est, à l'issue du premier comité de pilotage de ce programme de relance qui se veut collégial : l'opération consiste à réunir l'ensemble des services décentralisés de l'Etat (Ademe, Directte, agences de l'eau...) susceptibles d'intervenir dans l'action économique. "La mise en oeuvre du Business Act a démarré sur les chapeaux de roues le 9 juillet, le jour où ce projet a été voté par la Région", indique Lilla Merabet, vice-présidente du Conseil régional du Grand-Est en charge de la compétitivité, de l'innovation et du numérique. "Sur 83 opérations décidées, 56 sont déjà opérationnelles....

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :