JO Paris 2024 : « La Covid n'a pas eu d'impact ni sur les délais ni sur les coûts » (Nicolas Ferrand, Solideo)

PARIS BUSINESS. A moins de deux ans de la livraison des ouvrages olympiques de Paris 2024, le directeur général de la Solideo, Nicolas Ferrand, était l'invité, le 1er février à 18h45, de BFM Paris et de La Tribune dans le cadre de l'émission "Bonsoir Paris".
César Armand
Depuis la rentrée de janvier, La Tribune et BFM Paris s'unissent pour vous proposer, à travers l'émission Paris Business (tous les mardis à 18h45), l'interview d'un décideur de l'économie francilienne au cœur de l'actualité. Une occasion de décrypter ensemble les dossiers, enjeux et tendances de l'économie locale, animée par Marguerite Dumont pour BFM Paris et César Armand pour La Tribune.
Depuis la rentrée de janvier, La Tribune et BFM Paris s'unissent pour vous proposer, à travers l'émission Paris Business (tous les mardis à 18h45), l'interview d'un décideur de l'économie francilienne au cœur de l'actualité. Une occasion de décrypter ensemble les dossiers, enjeux et tendances de l'économie locale, animée par Marguerite Dumont pour BFM Paris et César Armand pour La Tribune. (Crédits : C.A.)

Paris Business avec La Tribune : A 2 ans de Paris 2024, les chantiers nombreux - 01/02

Tic tac tic tac. Le 31 décembre 2023, la Société de livraison des ouvrages olympiques (Solideo) devra avoir finalisé l'ensemble des 68 "objets" nécessaires au bon déroulement des Jeux de Paris 2024. Autrement dit, la réalisation de nouveaux bâtiments comme le Village des Athlètes mais aussi la réhabilitation d'équipements sportifs existants.

"Pas de signaux faibles sur les matériaux ou les composants"

Invité de BFM Paris et de La Tribune dans la séquence "Paris Business" de l'émission "Bonsoir Paris", son directeur général Nicolas Ferrand l'assure: "Nous sommes exactement dans le calendrier que nous nous étions donnés". 38 ouvrages sont déjà en travaux, avant 58 d'ici à la fin de l'année 2022. 50 grues tournent, de même que 3.500 personnes travaillent sur les chantiers. Avant 8.000 à terme.

Actuellement dans une phase de gros oeuvre, la Solideo entrera dans une phase de second oeuvre - électricité, fenêtres, peintures... - à l'automne prochain. En attendant, la charpente en bois du centre aquatique, en cours de construction le long de l'autoroute A1 en face du Stade de France, sera montée dès le mois d'avril, malgré les pénuries qui frappent ce matériau.

"Aujourd'hui, nous n'avons pas de signaux faibles sur les matériaux ou sur les composants. Nous avons contractualisé avec ceux qui fabriquent avant même la Covid", réplique Nicolas Ferrand. "Dans ce cas précis, c'est avec le charpentier Mathis qui a sécurisé en amont ses approvisionnements", ajoute le directeur général de la Société de livraison des ouvrages olympiques.

"Il n'y aura pas un euro public de plus, pas un euro public de moins" (Macron)

Outre le bois, le prix de l'acier a été multiplié par trois ces derniers mois, mais cela n'occasionnera pas de retard, promet-il. "Nous avons pris suffisamment de "mou" pour pouvoir combler un mois voire deux mois de retard d'approvisionnement", insiste Nicolas Ferrand.

La crise sanitaire ne devrait pas par ailleurs augmenter les coûts globaux du projet. Le budget des ouvrages pérennes est de 4 milliards d'euros, dont 1,5 milliard de subventions publiques apportés par la Solideo.

"Lorsque le président Macron nous a confié la mission de construire les ouvrages, il nous dit : "Il n'y aura pas un euro public de plus, pas un euro public de moins hors inflation", affirme le directeur général. "La Covid n'a pas eu d'impact ni sur les délais ni sur les coûts. De ce point de vue là, nous sommes bien", poursuit Nicolas Ferrand.

César Armand

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaire 1
à écrit le 03/02/2022 à 18:19
Signaler
Evidemment, qu'il n' a pas eu d'impact, le Covid-19 est une maladie endémique qui n'a fait que remplacer la grippe, aucune raison que ça ait eu un impact

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.