La biotech Antabio reçoit 4,7 millions d'euros de la fondation médicale Wellcome Trust

 |   |  490  mots
Marc Lemonnier, président et directeur scientifique de cette société de biotechnologies. Pour remporter ce prix, Antabio avait décidé de mettre en avant son projet de recherche pour lutter contre les bactéries résistantes aux antibiotiques © Rémi Benoit
Marc Lemonnier, président et directeur scientifique de cette société de biotechnologies. Pour remporter ce prix, Antabio avait décidé de mettre en avant son projet de recherche pour lutter contre les bactéries résistantes aux antibiotiques © Rémi Benoit (Crédits : Rémi Benoît)
Fondée en 2009 à Labège, l'entreprise de biotechnologies vient de se voir décerner le « Wellcome Trust Seeding Drug Award » par la prestigieuse fondation. Basée à Londres, cette fondation est la deuxième plus riche œuvre caritative dans le domaine de la médecine après la Bill&Melinda Gates Foundation. Ce prix va permettre à Antabio de poursuivre ses recherches contre les bactéries résistantes aux antibiotiques. Interview de Marc Lemonnier, son président et directeur scientifique.

Que représente ce prix pour Antabio ?

Le Wellcome Trust est un financement prestigieux, cela nous apporte énormément de crédibilité. Ce prix est la reconnaissance du sérieux de notre travail. Cette récompense a produit un effet de levier et cela continuera. Les retombées seront importantes sur le financement mais également pour attirer les cerveaux et stimuler des partenariats à haute valeur ajoutée.
Ce prix s'accompagne d'un investissement de 4,7 millions d'euros de la part de la fondation ainsi que de donateurs souhaitant conserver l'anonymat. Wellcome Trust est une fondation britannique appartenant à la famille de l'ancien magnat britannique de l'industrie pharmaceutique Wellcome, fondateur de Glaxo Wellcome, devenu aujourd'hui GlaxoSmithKline (GSK). Ce financement correspond totalement à nos attentes et à nos besoins pour mener à bien ce projet. Le tour de table va bientôt être bouclé.

Comment s'est déroulée la sélection ? Étiez-vous candidat ?

Nous nous sommes portés candidats. Pour ce prix, nous avions décidé de mettre en avant notre projet de recherche pour lutter contre les bactéries résistantes aux antibiotiques. Ce projet que l'on appelle "MBLI" porte sur des inhibiteurs des bêta-lactamases. Le terme bêta-lactamases désigne le mécanisme de résistance aux antibiotiques. Nous travaillons sur le développement de molécules qui pourraient les traiter. C'est l'un des axes de recherche importants de notre société.
Après une sélection préliminaire, nous avons été à Londres pour effectuer une présentation du projet au siège de la Wellcome Trust. Puis, leurs représentants sont venus dans nos locaux pour effectuer un audit de la société, voir notre business, nos missions, notre structure. En tout la procédure de sélection aura duré neuf mois jusqu'au résultat en janvier.
Une trentaine de projets internationaux ont été étudiées par la fondation. Il me semble qu'il y a eu trois lauréats cette année, et nous sommes la seule entreprise puisque les deux autres structures récompensées sont des universités anglo-saxonnes. D'autant que nous sommes la première entreprise française à obtenir ce prix.

Quelle est la suite des projets pour Antabio? Des recrutements sont-ils prévus?

Dans le cadre du projet MBLI, nous allons collaborer avec Argenta, un CRO (Contract Research Organizations), c'est-à-dire un prestataire, basé à Harlow au Nord de Londres. Nous les connaissions de réputation, et dans le cadre de nos recherches, ils vont nous aider sur la construction des essais à faire. Les premiers essais cliniques sont prévus pour 2016. Nous avons d'autres projets en cours avec des financements spécifiques. Nous avons l'habitude de fonctionner par projet spécifique. Mais ces autres projets ne sont encore qu'au stade de maturation précoce.
Antabio emploie actuellement neuf salariés. Ce nombre va évoluer très vite avec le recrutement de deux autres personnes. Il existe d'autres perspectives de recrutement à plus long terme, selon les développements et financements obtenus.
 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :