Fibre : Carole Delga presse l'Etat d'agir pour sauver Scopelec, le premier groupe coopératif français

La première Scop de France, spécialisée dans l'entretien et l'installation de réseaux de télécommunications, a été placée en redressement judiciaire en septembre dernier. A quatre jours de la date limite de dépôt des offres de reprise de Scopelec, la présidente de la région Occitanie Carole Delga « appelle l'Etat à ses responsabilités pour qu'une solution soit trouvée avant le 2 novembre ».
(Crédits : Reuters)

Que va devenir le premier groupe coopératif français ? Scopelec, société coopérative et participative sous-traitante de l'opérateur Orange pour les réseaux de fibres optiques, a été placée en redressement judiciaire par le tribunal administratif de Lyon, le 26 septembre dernier. Les entreprises candidates au rachat partiel ou total de ses activités ont jusqu'à mercredi prochain pour se manifester auprès du tribunal. A quatre jours de cette échéance décisive, Carole Delga, la présidente de la région Occitanie, où est installée la société depuis 1973, somme l'Etat d'agir. Dans un document daté de ce samedi 29 octobre, l'élue socialiste « demande à l'Etat de réétudier son engagement auprès de Scopelec».

« Le placement en redressement judiciaire de Scopelec, sous-traitant historique d'Orange, fait suite à la réduction des volumes des marchés par l'opérateur. Cette décision a plongé le 1er groupe coopératif de France et l'ensemble des salariés sociétaires dans l'angoisse de voir le groupe s'effondrer, leur emploi disparaître, et leurs économies de cosociétaire s'évaporer. Je renouvelle mon total soutien aux salariés. Comme je le fais depuis le début, je continuerai de défendre leur projet de reprise en SCOP. Je regrette que l'Etat, pourtant actionnaire d'Orange, ne respecte pas ses engagements de faire avancer les discussions», écrit-elle.

Fin du contrat avec Orange

Basée dans le Tarn, l'entreprise Scopelec est, comme son nom l'indique, une société coopérative et participative (Scop), à savoir que ses salariés détiennent le capital (en l'occurrence 74,8%) et le pouvoir de décision. Elle a été créée en 1973, la grande époque des coopératives ouvrières, à Revel (Haute-Garonne).

Scopelec assurait pour Orange la pose de la fibre optique et l'entretien du réseau cuivre. Une activité qui représentait 40% de son chiffre d'affaires, estimé à 475 millions d'euros en 2021. Mais le contrat de sous-traitance pour l'opérateur télécom historique est arrivé à son terme fin mars. Scopelec joue ainsi sa survie depuis l'annonce par Orange de la perte de la majeure partie de ce marché, en novembre 2021.

Selon Scopelec, l'opérateur est responsable de l'échec de la procédure de sauvegarde en refusant «d'accompagner l'entreprise à hauteur des 20 millions d'euros pourtant promis». Interrogé par l'AFP, Orange avait rétorqué que cet «abandon de créances» était conditionné à la présentation d'un «plan de sauvegarde viable et pérenne» alors que Scopelec n'est toujours pas, selon eux, en mesure d'assurer l'activité dans le cadre du nouveau contrat débuté en avril.

Soutien de la région Occitanie

Après des mois de négociations sous l'égide du Comité interministériel de restructuration industrielle (Ciri), Scopelec avait rejeté une proposition d'Orange qu'il jugeait insuffisante. Plus de 1.000 départs volontaires sont déjà intervenus depuis le début de la crise fin 2021 pour ce groupe de 3.600 salariés.

« La région Occitanie est aussi prête à s'associer au projet de reprise porté par Carlos Verkaeren [nommé le 9 septembre dernier comme président du directoire de l'entreprise. Il est l'ancien PDG de la biscuiterie toulousaine Poult. Il espère redresser Scopelec et  diversifier ses activités, ndlr]. Notre soutien se traduira par de la prise de participations au capital de cette nouvelle société et du soutien aux salariés sociétaires avec des prêts d'honneur à taux 0 afin qu'ils puissent investir à nouveau», écrit encore la présidente de la région Occitanie.

«Aujourd'hui, j'appelle l'Etat à ses responsabilités pour qu'une solution soit trouvée avant le 2 novembre, date limite de dépôt des offres de reprise de Scopelec. Ce projet de nouvelle SCOP sera sans aucun doute le projet le plus protecteur en termes de reprise des anciens salariés », conclut-elle.

(Avec AFP)

Banque des Territoires | Partenaires

Les territoires qui se renouvellent face à la crise

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 27
à écrit le 09/11/2022 à 10:02
Signaler
Pour la première fois je l'ai entendu à la télé, enthousiaste, intelligente, claire, expériementée on voit bien qu'elle ne doit pas être facilement déstabilisée et quel formidable accent ! J'ai été conquis je mets une pièce dessus.

le 09/11/2022 à 11:49
Signaler
Dommage par contre qu'on l'aie invité surtout pour dire du mal de LFI, mais bon c'est la télé et on comprend qu'elle n'y aille que très peu dans ce gigantesque déversoir à m., là encore elle n'était pas obligée mais au moins on a pu un peu la voir, e...

à écrit le 08/11/2022 à 9:43
Signaler
Ne manquez pas de lire "Oxymore" de Jean Tuan chez C.L.C. Éditions. L'auteur observateur attentif de la Chine, le pays de son père, nous dévoile les desseins secrets de la Chine avec l'installation de la 5G en France. Vous découvrirez un très "croust...

à écrit le 31/10/2022 à 11:28
Signaler
"(...) le favoritisme d'intérêts privés": hi-hi-hi, c'est pas français ...

le 09/11/2022 à 11:46
Signaler
C'est surtout un pléonasme.

à écrit le 31/10/2022 à 7:51
Signaler
....aide , assistanat , soutien !?! .....est-ce vraiment de la solidarité ou le favoritisme d'intèréts privés ?

à écrit le 30/10/2022 à 14:13
Signaler
Que la présidente de la région et les conseillers régionaux apportent les capitaux nécessaires en utilisant leur epargne personnelle. Sinon soit ce n'est pas une bonne affaire soit ils ne sont pas dignes de leur fonction et qu'ils demissionnent. Qui ...

à écrit le 30/10/2022 à 11:52
Signaler
Un grand merci à Orange de nous débarrasser d'une entreprise qui n'a aucun professionnalisme dans le monde des réseaux Télécom. J'ai malheureusement été obligé de subir les interventions de Scopelec a mon domicile une véritable catastrophe.

à écrit le 30/10/2022 à 10:16
Signaler
il faudrait d'abord se demander pourquoi Orange les a laissé tomber, pourquoi cela ne se presse pas au portillon pour les racheter ?

à écrit le 30/10/2022 à 9:04
Signaler
les salariés d'une SCOP ont 2 casquettes!! Ils sont salariés ET actionnaires de leur entreprise. Or la mission première d'un actionnaire c'est d'apporter du capital à son entreprise quand elle se trouve en difficulté. Visiblement à Scopele...

à écrit le 30/10/2022 à 8:45
Signaler
Bien venu au club. Quand c'est votre argent c'est pas pareil.

à écrit le 30/10/2022 à 8:36
Signaler
Pour soutenir une entreprise déficitaire pour des raisons de mauvaises pratiques on prend de l'argent aux bonnes entreprises pour la sauver.

le 30/10/2022 à 9:06
Signaler
Quand l'opérateur téléphonique décide seul de passer le prix payé par raccordement de 110 euros à 50 euros que faites vous vous dirigeant de l'entreprise sous traitante de vos centaines de salariés ? Et pendant ce temps l'Arcep autorité de régulati...

à écrit le 30/10/2022 à 6:14
Signaler
L était...c'est notre porte monnaie,..donc le vrai titre c est Carole degat veut nos sous

à écrit le 30/10/2022 à 2:26
Signaler
Une entreprise a pour but essentiel de gagner de l'argent. Des lors que ce postulat n'est pas rempli, il est normal que cette derniere disparaisse. C'est la bea-ba de l'economie.

le 30/10/2022 à 9:08
Signaler
Dans cette logique votre employeur baisse votre salaire de moitié et vous applaudissez ,n'est ce pas ?

à écrit le 30/10/2022 à 1:58
Signaler
Le modèle salariés=propriétaires ne fonctionne que sur de toutes petites entreprises. Au-dela vous rencontrez les travers usuels du collectivisme (conflits d'intérêts entre travail et capital, perte de motivation etc.. ). Toute SCOP est donc vouée à ...

le 30/10/2022 à 7:52
Signaler
Bonjour, Je tiens à dire qu'une entreprise qui est née dans les années 70 et qui tient bon jusqu'a aujourd'hui est à mon sens une réussite. Je ne partage pas votre point de vue. Pour rappel, La scop est portée par les salariés qui possède le capit...

à écrit le 29/10/2022 à 20:53
Signaler
Scopelec ou l'intelligence collective menant une entreprise parapublique monoclient vers une faillite programmée...

à écrit le 29/10/2022 à 19:29
Signaler
Bonjour Dieux sais qu'ils y a du travail dans l'installation des réseaux optique dans notre pays ... Incroyable d'une entreprise de se secteur sois en dépôt de bilan... Avant d'investir de l'argent publique, ils me semblent importants de voir l...

à écrit le 29/10/2022 à 19:09
Signaler
D'autant que cela fait maintenant trois ans que les entreprises sont soutenues financièrement sinon en ce moment elles tomberaient comme des dominos, une de plus une de moins, il faut conserver et perfectionner ce modèle en comprenant ce qui n'a pas ...

à écrit le 29/10/2022 à 16:34
Signaler
Il ne fallait pas initier la privatisation de France Telecom faites par un Ministre PS : Quilles!!!!

à écrit le 29/10/2022 à 15:46
Signaler
On ne sait pas si soutenir une entreprise au bord du dépôt de bilan fait partie des responsabilités de l'état?

à écrit le 29/10/2022 à 15:17
Signaler
Désolé Mme Delga mais il faut regarder en arrière en 1990 commence le démantèlement de ce qui marchait l'entité les P T T Nous avons fait une bêtise et il faut la reconnaître

le 29/10/2022 à 17:54
Signaler
@Papillon Les PTT, France Telecom, La Poste, ca roupillait, absentéisme record, temps des poses café records, inorganisations, donc ça ne marchait pas, enfin pas pour le client qui patientait en supportant ce cirque. Le client n'était par roi. Je m...

à écrit le 29/10/2022 à 15:02
Signaler
ah, j'oubliais! si elle avait fait un minimum de droit, elle saurait que soutenir une entreprise en difficulte comme elle le souhaite, ca presente le gros risque de se voir refiler la patate chaude integralement! evidemment que personne ne veut recup...

à écrit le 29/10/2022 à 14:32
Signaler
Et pourquoi l'Etat subventionnerait une société qui fait faillite ? Ségolène nous a fait le coup n fois avec Heuilliez et Mia (en plusieurs fois) avec des dizaines de millions investis en pure perte ....

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.