À Tours, Vinci expérimente pour les autoroutes un péage plus propre et plus rapide

 |   |  501  mots
Sur 9.000 véhicules par jour en moyenne, plusieurs centaines d'automobilistes se seraient déjà inscrits etr les abonnés du télé-péage l'utiliseraient désormais à 75 %.
Sur 9.000 véhicules par jour en moyenne, plusieurs centaines d'automobilistes se seraient déjà inscrits etr les abonnés du télé-péage l'utiliseraient désormais à 75 %. (Crédits : Regis Duvignau)
Face à ses principaux concurrents Eiffage et Abertis, Vinci Autoroutes vient de lancer le premier péage en flux libre sur l'A 10 au nord de l'agglomération tourangelle. En ligne de mire, un déploiement sur l'ensemble du réseau du premier concessionnaire français d'autoroutes qui se heurte toutefois à des obstacles réglementaires.

Un second site pilote en free flow est d'ores et déjà programmé sur l'agenda de Vinci Autoroutes. L'échangeur sur l'A 837 de Tonnay près de La Rochelle, en Charente, sera également équipé avant l'été d'un portique intégrant caméras intelligentes et capteurs lasers. Nouveauté du dispositif en service depuis février à Tours-Nord, aucune barrière ne vient entraver le franchissement des véhicules qui peut s'effectuer à une vitesse de 50 km/h. Réservé aux abonnés au télé-péage, le free flow est également accessible via l'application Ulys de Vinci pour les autres automobilistes. Une fois inscrits sans frais particuliers sur l'interface digitale, ces derniers seront ensuite facturés en fin de mois comme les abonnés classiques détenteurs d'un badge.

En accélérant la dématérialisation et la simplification de ces process de franchissement des péages, Vinci poursuit trois objectifs principaux. D'une part, l'amélioration de la fluidité pour les trajets quotidiens mais aussi estivaux. Elle est facilitée par un débit annoncé de 1.200 véhicules par heure. D'autre part, l'émission de gaz polluants (C02) sera minorée grâce au passage sans arrêt des véhicules. Enfin, Vinci compte à la fois...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 24/03/2019 à 12:27 :
Il faut payer une carte pour payer ! Du grand n'importe quoi, on marche sur la tête !!!!!!! Sous peu ... peut être une application gratuite sur portable, les dinosaures vont ils se réveiller ?
a écrit le 24/03/2019 à 9:11 :
Sur le pont de Motala en Suède, à péage (5Kr = 0,5€), on roule comme sur la route, à 70km/h (pas 80 !) et des caméras prennent les immatriculations au vol. La facture est envoyée aux gens (pas encore vu arriver la mienne, immatriculation française ça complique).
Ici, 50km/h ça doit être pour le rodage ?
En Allemagne, une vignette électronique va arriver pour rouler sur autoroute (selon la durée, 20j, 2 mois, autre, la pollution du moteur), le contrôle se fera par les caméras déjà existantes (camions), mais sais pas où, peut-être sur les tronçons limités à 120km/h ?

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :