Nicollin, une success story familiale atypique

 |   |  135  mots
(Crédits : Bpifrance)
Basé à Montpellier, le groupe Nicollin est devenu au fil des années l’un des leaders français de la collecte de déchets - tout en se diversifiant. Place maintenant à l'internationalisation.

Les gants de boxe de Marcel Cerdan ? Les maillots de Maradona ? Ils sont au musée du sport Nicollin. L'huile d'olive ? Elle vient des terres agricoles que possède le groupe, de même que les taureaux camarguais... Le groupe Nicollin est certes devenu, au fil des années, l'un des leaders français de la collecte de déchets, derrière Veolia et Suez, il reste néanmoins marqué par l'empreinte de Louis (Loulou) Nicollin, fou de sport et prêt à toutes les aventures.

Une affaire 100 % familiale

Aujourd'hui, ses fils, Laurent et Olivier, dirigent une entreprise diversifiée. Avec à l'origine, à la faveur d'une grève des éboueurs, une société de collecte de déchets créée en 1949 à Saint-Fons (Rhône) par leur grand-père Marcel, négociant en charbon. Peu...

Lire la suite

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :