Emploi : les Ehpad recrutent pendant la crise sanitaire

 |  | 388 mots
Lecture 2 min.
(Crédits : DR)
La situation économique du pays se dégrade moins vite que sa situation sanitaire, mais elle continue d’inquiéter tout le monde. Heureusement, face aux chiffres du chômage qui augmentent, des secteurs recrutent massivement. C’est le cas du secteur médico-social, notamment des Ehpad. Une bonne nouvelle pour ceux qui recherchent un emploi : les postes disponibles sont nombreux et les compétences recherchées sont très variées.

Des métiers variés dans le médico-social

Si le secteur du médico-social et les Ehpad sont si porteurs dans notre économie, c'est parce qu'ils recrutent des profils très différents. Quand un établissement de santé cherche de nouveaux employés, il propose des postes nombreux et variés. Potentiellement, il peut donc offrir du travail à plus de monde.

Le recrutement en Ehpad concerne généralement cinq grands types de métiers différents :

  • Médecin
  • Aide-soignant
  • Infirmier
  • Directeur d'établissement
  • Professionnel de l'hôtellerie et de la restauration (un secteur qui offre aussi un panel varié d'emplois)

Il est donc logique que la bonne santé d'un secteur proposant des opportunités aussi nombreuses ait des conséquences positives sur l'économie actuelle. Pour de nombreux demandeurs d'emploi, notamment issus de la fermeture des restaurants et des bars, c'est une occasion en or.

Des métiers accessibles par l'apprentissage

Une autre raison du rôle économique essentiel que joue le secteur médico-social actuellement, c'est son recours à l'apprentissage. Ce statut particulier permet aux moins de trente ans d'apprendre un métier en le pratiquant sur le terrain tout au long de leurs études. Les aides-soignants sont particulièrement concernés par ce dispositif.

Pour le secteur de la santé et les Ehpad, c'est aussi une aubaine. Ce métier essentiel dans le monde du soin est en voie de disparition. Si la crise sanitaire est une catastrophe économique et humaine, elle a au moins alerté les pouvoirs publics sur le manque critique de personnel soignant en général et d'aides-soignantes en particulier.

Les Français se tournent vers des métiers qui ont du sens

Enfin, si le secteur de la santé connaît un regain de popularité récemment, c'est aussi parce que la pandémie a poussé les Français en quête de sens à s'y intéresser. Effectivement, parmi ceux qui ont perdu leur travail pendant cette année de crise, beaucoup ont voulu changer de vie. Certains ont déménagé et d'autres ont changé de métier.

Dans une telle période, les métiers médicaux ont un sens et une utilité difficile à trouver ailleurs. Résultat, les inscriptions aux formations spécialisées et les réponses aux propositions d'embauche ont beaucoup augmenté ces derniers mois.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :