IPhone 5C et S : de Pékin à Paris, encore un "jour J" pour Apple

 |   |  365  mots
Partout dans le monde, les nouveaux iPhone sont encore très attendus par les fans. Au Japon, certains faisaient déjà la queue 10 jours avant la commercialisation des nouveaux modèles 5C et 5S... (Photo Reuters)
Partout dans le monde, les nouveaux iPhone sont encore très attendus par les fans. Au Japon, certains faisaient déjà la queue 10 jours avant la commercialisation des nouveaux modèles 5C et 5S... (Photo Reuters) (Crédits : Reuters)
La commercialisation des iPhone 5S et 5C commence officiellement ce vendredi. Un peu partout dans le monde, les mordus de la pomme sont au rendez-vous.

Le même spectacle se répète chaque année. Partout dans le monde, des files de fans d'Apple qui patientent - parfois depuis plusieurs jours  - devant les boutiques de la marque à la pomme pour aller y acheter le dernier-né de sa gamme de smartphones. Cette fois, il y en a même deux: le 5S, doté notamment d'un capteur d'empreintes digitales et le 5C, un peu moins cher emballé dans une coque colorée. Ce dernier modèle était disponible en pré-commandes sur le site d'Apple. 

>> Tour d'horizon des critiques avant le verdict du public

Chine: un lancement en or?

Pour la première fois, les modèles sont vendus en Chine le même jour que partout ailleurs dans le monde. Un signe parmi d'autres de l'attractivité du marché chinois pour le géant américain. Si ce dernier a d'ailleurs choisi de décliner le iPhone 5 en doré, ce ne serait pas un hasard, car il s'agit d'une couleur particulièrement prisée par les Chinois disposant de hauts revenus. "Les gadgets de couleur dorée sont populaires parmi les consommateurs haut-de-gamme" en Chine, explique ainsi James Yan, analyste auprès du cabinet IDC, à l'agence Bloomberg

Même aux Etats-Unis, ce coloris serait particulièrement apprécié. Les modèles de cette couleur ainsi que les iPhone 5S argentés risqueraient même d'être rapidement en rupture de stock, selon le site spécialisé AllThingsD, qui cite des transporteurs.

Des combines pour un iPhone

Paris ne déroge pas à la règle: ici aussi les incontournables barrières ont été disposées à l'entrée des Apple stores. Et signe que le succès des smartphones fabriqués par le numéro 2 du marché ne se démentent pas, ils feraient déjà l'objet de "combines". Devant la boutique située près de l'Opéra Garnier, des tickets distribués aux futurs clients qui permettent d'obtenir un appareil auraient été... falsifiés. "Le problème est qu'il y a autant de tickets que d'iPhone", explique un vendeur. 

L'an dernier, 5 millions d'unités s'étaient écoulées au cours des trois premiers jours de commercialisation du iPhone 5. 

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 23/09/2013 à 6:16 :
tous ces médias qui ne peuvent plus se passer d'écrire article sur article au moindre accouchement de cette multinationale qui ne paye pratiquement pas d'impôts sur les bénéfices. A se demander si ils sont rémunérés pour cela ? Ca promet car au train ou vont les choses pour chaque nouveau livre, chaque nouveau film, chaque nouveau disque etc.. les médias parleront encore d'Apple qui sera devenu l'unique distributeur sur toute la planète.
a écrit le 21/09/2013 à 14:58 :
C'est le marketing de la marque, donc il y a de différence avec ceux de précédent. Une queue est formé depuis le lendemain et quelques semaines plus tard le statistique réveillera la vérité insuffisante pour la rentabilité de la fabriquant. Il existe d'autre fournisseur plus intelligent qui a permis leur client de s'abonner quelques semaines avant la distribution et leur client sera reçu l'appareil chez eux.
a écrit le 20/09/2013 à 14:05 :
Je travaille près de l'Opéra à Paris, une file d'attente devant le magasin depuis 19h hier soir, pour un téléphone qui coûte 600?... pour citer C3PO "je ne comprendrai jamais les humains".
Cet article n'a rien à faire sur le site de La Tribune.
a écrit le 20/09/2013 à 13:19 :
pire qu'une secte ce téléphone bidon made in china vendu 1 smic
a écrit le 20/09/2013 à 12:43 :
Avec Apple : moins = Plus
Pas de grosse nouveauté par contre, les prix flambent.
Et puis maintenant il y a pléthore d'autres Smart phones qui ont trouvé leurs clientèle donc parler des ces téléphones c'est quoi ?
De l'intox des médias qui ont reçu un des ces appareils en cadeau ?
a écrit le 20/09/2013 à 11:06 :
Combien d'articles sur ce produit encore une fois? Rien d'autre de plus intéressant ou comment la presse finira par ressembler à l'AFP qui se contente de trier les dépêches et communiqués de presse qu'on lui envoie.
a écrit le 20/09/2013 à 10:39 :
Qu?ils sont forts chez Apple : la sortie de leurs produits sont toujours un événement. Non pas un mais deux iPhones 5 : le 5S et le 5c. Chaque modèle a son propre spot. Au départ, on est plutôt déçu. Tout ça pour ça. On a le sentiment que les spots sont vides, qu?il ne s?y passe rien.
En y regardant de plus près c?est un peu plus subtil et Apple fait, comme souvent, preuve d?une grande maîtrise dans sa stratégie de communication.
Pour lire la critique des publicités des iPhones 5S et 5c, c'est par ici http://www.lecritiquedepub.com/iphone-5s-5c/
a écrit le 20/09/2013 à 9:42 :
Comment ca se prépare ces évennements? et combien touche la presse qui en parle?
Réponse de le 20/09/2013 à 10:40 :
Ca ne m'étonnerais pas que les journalistes aient chacun le droit à un iphone gratuit.
Réponse de le 20/09/2013 à 11:46 :
@Chich

Visiblement vous ignorez le sens du terme "dévotion" car Apple plus qu'une entreprise, c'est devenu un véritable culte et Steve Job sera bientôt officiellement canonisé.

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :