Cybersécurité : l'Etat met 1 milliard d'euros sur la table pour lutter contre les cyberattaques

 |  | 980 mots
Lecture 5 min.
(Crédits : BENOIT TESSIER)
La stratégie française sur la cybersécurité, dévoilée ce jeudi par Emmanuel Macron, ambitionne de créer 40.000 emplois d'ici à 2025 et de renforcer la filière cyber française, aujourd'hui sous-dimensionnée et incapable de faire face à l'ampleur de la menace, comme l'illustrent les cyberattaques des hôpitaux de Dax et de Villefranche-sur-Saône. Décryptage.

Alors que le nombre d'attaques informatiques en France a été multiplié par quatre en 2020 d'après l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information (Anssi), l'Etat annonce sa riposte. Lors d'une visioconférence ce jeudi avec les hôpitaux de Dax (40) et de Villefranche-sur-Saône (69), paralysés par des cyberattaques dévastatrices au rançongiciel depuis quelques jours, le chef de l'Etat, Emmanuel Macron, s'apprête à dévoiler la stratégie cyber de la France. Au programme : 1 milliard d'euros de nouveaux financements, dont un peu plus de la moitié (515 millions d'euros) vient des caisses de l'Etat, et le reste du secteur privé. L'objectif : "structurer l'écosystème cyber et le rendre plus robuste" afin de permettre aux acteurs nationaux de se doter de solutions françaises -alors que les acteurs étrangers captent jusqu'à 40% du marché des solutions pour les entreprises-, dans un contexte d'industrialisation de la menace à l'échelle mondiale.

"Les cyberattaques ont quadruplé en 2020 non pas à cause de la crise du Covid qui a accéléré le déploiement du numérique, mais parce que les cybercriminels industrialisent leurs attaques, avec par exemple des kits clés-en-main qu'ils...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 19/02/2021 à 3:24 :
Regard torve qui en dit beaucoup sur la personnalite du bonhomme. "Qu'ils viennent me chercher", peut-etre en 22 quand tu auras perdu les erections, et ton immunite de petit parvenu. Tot ou tard tu seras rattrappe....
a écrit le 18/02/2021 à 14:45 :
Ce n'est pas l'état qui met de l'argent sur la table, c'est vous et moi
Chers journalistes, vous ne payez pas d'impôts? pouquoi ce titre?
a écrit le 18/02/2021 à 13:19 :
Le fait même d'avoir un réseau wifi est une vulnérabilité, le manque de formation du personnel également, ainsi que d'avoir une liberté de choix plutot qu'une mise en oeuvre systématique de PSI définie au plus haut niveau administratif et de compétence. Résultat, des infras locales vulnérables. Vous me faites bien rire avec vos YAKAFOKON windows linux macOS, etc. La sécurité, c'est comme les assurances, les financiers serrent les couts, et après ils se plaignent. J'ai toujours comme exemple SOny avec leur PSN de l'époque : l'équipe sécurité a été jugée incapable de justifier correctement de son intérêt, SONY a viré l'équipe, 6 mois après tous les comptes ont été piratés... Après acte de contrition, SONY a du ré-embaucher une équipe sécurité dans l'urgence, etc etc. De plus, pour les politiciens actuels, internet ce n'est pas du réel... mais pourtant les conséquences le sont bien... bref, un gros train de retard, une absence totale d'acculturation, bref quand on voit l'état de dégradation du pays.... Et pourtant la protection des infras vitales est essentielle.
a écrit le 18/02/2021 à 12:59 :
Il suffirait simplement de mettre ces établissement sous Linux ou autre système libre et robuste pour voir les attaques chuter. Mais ça ne sera jamais fait, sûrement pas assez chères versus des licences payantes, effectivement pour la plupart étrangères et non européennes. Ils ont raison, le pays a tellement d'argent en ce moment.

Par ailleurs, le chiffre de 40% de licences étrangères mentionné dans l'article, inclut-il les systèmes d'exploitation et autres logiciels de bureautique ? Peu probable.
a écrit le 18/02/2021 à 11:51 :
A chaque fois qu'on détecte un problème, le gouvernement met une (grosse) enveloppe sur la table, distribue le fric , et hop ! Considère le problème REGLE, sans contrôle ni évaluation Ce gouvernement stupide (comme les précédents), se croit composé de gens bons qui distribuent l'argent des autres, ça coûte rien ! Ah, peut-être que les monstres seront "obligés" d'augmenter les impôts, mais lé Froncés ne pourront rien dire, pasque c'est la loi ! Mdr.
a écrit le 18/02/2021 à 10:23 :
Que l'on mette certains réseaux (Hopitaux, energie, Etc) à l'abri d'internet. Vouloir les protéger en système ouvert revient à une fuite en avant.
a écrit le 18/02/2021 à 10:02 :
Encore une rente en construction avec de l'argent public! Nous avons droit a des prestidigitateurs et de bons "comédiens" au pouvoir!
a écrit le 18/02/2021 à 9:48 :
Macron fait des annonces,

Macron est un grand spécialiste du ruissellement... des dégâts, du négatif, qui confirme le désastre en marche en même temps
a écrit le 18/02/2021 à 9:47 :
Et pour lutter contre la dictature en marche, combien de milliards sur la table ?
a écrit le 18/02/2021 à 9:04 :
Après avoir mis toutes nos données les plus sensibles sur internet à savoir un réseau peer to peer qui ne sera jamais sûr à 100%.

On est toujours dans la continuité du grand n'importe quoi donc...
a écrit le 18/02/2021 à 8:31 :
Avec Hollande on entendait des aides à des millions d'Euros. Mais avec Macron on ne parle que de Milliards d'Euros. C'est pour quand l'augmentation des taxes foncières sur les propriétaires de biens immobiliers, pour renflouer........................
Réponse de le 18/02/2021 à 14:00 :
de la manipulation pour les crédules
a écrit le 18/02/2021 à 8:08 :
Et oui les meilleurs informaticiens sont tous parti à l’étranger pour être mieux payés, encore une fois la France conserve principalement de très bons footballeurs très utiles pour le pays...

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :