Sony prévoit 1,7 milliard d'euros de pertes sur un an

 |   |  356  mots
Le PDG de Sony a par ailleurs confirmé qu'aucun dividende ne serait versé à ses actionnaires cette année, pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 1958.
Le PDG de Sony a par ailleurs confirmé qu'aucun dividende ne serait versé à ses actionnaires cette année, pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 1958. (Crédits : reuters.com)
Le groupe japonais a justifié cette révision négative par les difficultés de son activité de smartphones, dont il compte réduire de 15% les effectifs.

Le mobile ne réussit pas à Sony. Le géant japonais de l'électronique a annoncé mercredi à la fois son intention de supprimer 15% des effectifs de sa division téléphones mobiles d'ici à la fin mars 2015, ce qui représente environ 1.000 personnes, et une nouvelle révision à la baisse de ses prévisions de résultats.

"Les changements sont violents dans le monde des mobiles", a souligné Kazuo Hirai, le directeur général du groupe nippon, évoquant notamment la montée en puissance de la concurrence chinoise. Il a par ailleurs déclaré que Sony, un temps, avait projeté de développer sa division de smartphones, dont il a pris le contrôle à 100% il y a trois ans à la sprtie du capital d'Ericsson, mais que le groupe revoyait désormais sa stratégie.

Plus de cinq fois les pertes prévues précédemment

Le dirigeant s'exprimait lors d'une conférence de presse convoquée dans la foulée d'un sévère avertissement sur les résultats du groupe. Le géant de l'électronique grand public prévoit désormais une perte nette de 230 milliards de yen (1,65 milliard d'euros) pour l'exercice au 31 mars 2015, au lieu des 50 milliards (360 millions d'euros) annoncés initialement. La perte opérationnelle devrait atteindre 40 milliards de yen, au lieu d'un bénéfice de 140 milliards prévu en juillet.

Boudé par les opérateurs mobiles

En juillet, Sony avait abaissé ses prévisions de vente de smartphones, de 50 à 43 millions d'exemplaires, soit une progression de 10% par rapport à l'exercice précédent. Les ventes du modèle haut de gamme, Xperia, ont souffert de l'absence d'accords avec les opérateurs sur le marché américain, où son smartphone n'est disponible qu'auprès du quatrième opérateur T-Mobile US, comme en Chine, où les fabricants locaux dominent le marché.

Aucun dividende pour la première fois depuis l'introduction en Bourse

Si l'estimation de chiffre d'affaires reste inchangée, à 7.800 milliards de yens, le PDG de Sony a par ailleurs confirmé qu'aucun dividende ne serait versé à ses actionnaires cette année, pour la première fois depuis son entrée en Bourse en 1958.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :