Sony a multiplié par... huit son bénéfice net entre avril et juin

 |   |  326  mots
Sony a fait état d'un bénéfice d'exploitation de 69,8 milliards de yens, contre la moitié un an plus tôt, grâce à une notable amélioration dans le domaine des jeux. (Photo : Reuters)
Sony a fait état d'un bénéfice d'exploitation de 69,8 milliards de yens, contre la moitié un an plus tôt, grâce à une notable amélioration dans le domaine des jeux. (Photo : Reuters) (Crédits : reuters.com)
Les ventes trimestrielles de Sony se sont élevées à 1.809,9 milliards de yens (13,1 milliards d'euros), soit un gain de 5,8% sur un an, grâce à l'excellent départ de la console de jeux de salon PlayStation 4 (PS4) mise sur le marché fin 2013.

Sony fait le grand huit. Le géant japonais de l'électronique a annoncé jeudi avoir multiplié par plus de huit son bénéfice net du premier trimestre 2014-2015 (26,8 milliards de yens -194 millions d'euros- contre 3,1 milliards au premier trimestre 2013) et doublé son bénéfice opérationnel, à la faveur d'une forte performance de sa division réseaux et jeux.

La PS4 démarre bien

Le bénéfice d'exploitation du premier trimestre de l'exercice 2014-2015 a ainsi été de 69,8 milliards de yens (500 millions d'euros) contre 35,5 milliards un an plus tôt.

Les ventes trimestrielles se sont élevées à 1.809,9 milliards de yens (13,1 milliards d'euros), soit un gain de 5,8% sur un an, grâce à l'excellent départ de la console de jeux de salon PlayStation 4 (PS4) mise sur le marché fin 2013. Le chiffre d'affaires de cette division a doublé sur un an à 257,5 milliards de yens et elle est ainsi redevenue rentable.

Aucun bénéfice pour les smartphones

La division des produits mobiles et de communication a enregistré de son côté une perte d'exploitation, a reconnu le groupe connu pour ses smartphones Xperia.

Sony compte parvenir à l'équilibre pour les smartphones durant l'exercice en cours, alors qu'il visait auparavant un bénéfice d'exploitation de 26 milliards de yens (253 millions de dollars).

Importants frais de restructuration

Durant le trimestre écoulé, Sony a pris en compte 15,3 milliards de yens de frais de restructuration, entre autres liés à l'abandon de l'activité des PC et à la poursuite de la réorganisation de celle des téléviseurs qui a passé une décennie dans le rouge.

    Lire : Sony cède son activité PC et supprime 5.000 postes

Au vue de l'importance des coûts, Sony a maintenu sa prévision de perte annuelle de 50 milliards de yens (360 millions d'euros), mais également ses autres prévisions pour l'intégralité de l'exercice: il table toujours sur un chiffre d'affaires de 7.800 milliards de yens (+0,4% sur un an) et un gain d'exploitation de 140 milliards (+428%).

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 03/08/2014 à 9:55 :
il est un peu tôt pour dire que sony est sorti de la crise qui le concernait , non la marque doit liquider des positions qui ne sont plus rentable , vendre des actifs ou les céder a des tiers ce qui explique en partie ces résultats mirobolants , car si la PS4 se vend bien selon les pays concernés , le reste patine sérieusement ou est dans le rouge comme le dit bien l'article , donc résultat en demi teinte , une fois la restructuration effectuée on verra si ces chiffres perdureront ou pas .. en plus sony se retire des marchés boursiers européens comme d'autres compagnies japonaises en grandes difficultés ..

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :