Comment la "blockchain" peut doper le jeu vidéo

 |   |  485  mots
CryptoKitties est une DApp, une application décentralisée sur la blockchain. Lancé en 2017, le jeu consiste à collectionner et à s'échanger des chatons virtuels.
"CryptoKitties" est une DApp, une application décentralisée sur la blockchain. Lancé en 2017, le jeu consiste à collectionner et à s'échanger des chatons virtuels. (Crédits : DR)
La chaîne de blocs va permettre de créer des jeux qui ne reposent sur aucune autorité centrale et d'acheter des accessoires intégrables dans le jeu et transposables ailleurs.

Et si la révolution du jeu vidéo n'avait pas encore eu lieu ? Sous l'effet du streaming et des nouvelles technologies comme la réalité augmentée ou l'intelligence artificielle, les studios innovent à toute vitesse, démultipliant les expériences pour les joueurs. Après-demain, la blockchain pourrait aller encore plus loin.

« Le potentiel est immense, on ne mesure même pas à quel point car la technologie n'est pas encore mature, mais elle pourrait offrir un niveau inédit de contrôle, d'autonomie et d'interaction avec la communauté et entre les développeurs et les joueurs », a expliqué Anne Puck, directrice de la "Blockchain Initiative" chez Ubisoft, lors du salon Blockchain Paris, en novembre dernier.

Aujourd'hui, les studios estiment que la blockchain va apporter deux innovations majeures pour l'expérience du joueur et l'économie même du jeu vidéo.

Des applications décentralisées

La première est la possibilité de créer des applications décentralisées, appelées « dApps ». Autrement dit, des jeux qui ne reposent sur aucune autorité centrale, avec un code en open source. Sur le réseau Ethereum, l'une des dApps les plus populaires reste CryptoKitties. Lancée en 2017, elle permet de...

Article réservé aux abonnés

Achetez l'article
Pour
0.49TTC
J'achète
Abonnez-vous
Accéder
Déjà inscrit ou abonné ? Connectez-vous
Se connecter

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :