iPad : les éditeurs français sont de la partie

 |   |  316  mots
Trois maisons d'édition françaises ont annoncé ce vendredi être au rendez-vous avec l'iPad d'Apple via leur présence de leur catalogue sur l'iBookStore, librairie en ligne du groupe à la pomme spécialement conçue pour sa tablette tactile.

Les trois annonces datent de ce vendredi matin, premier jour du lancement en France de l'iPad, la tablette numérique d'Apple, en France. Les éditeurs Eyrolles, Albin Michel et Hachette ont souhaité répondre présent au rendez-vous avec ce nouveau produit. Ces trois maisons d'édition mettent donc à disposition des utilisateurs d'iPad leur catalogue de livres disponibles via l'iBookStore, la librairie en ligne d'Apple.

"Des milliers de titres des maisons d?édition de littérature générale du groupe Hachette Livre (Grasset, Fayard, Stock, JC Lattès, Calmann-Lévy ?), y compris les nouveautés et tous les best-sellers de ces dernières semaines, sont téléchargeables" explique Hachette Livre dans son communiqué. Pour Arnaud Noury, patron de cette maison d'édition, cette tablette offre aux auteurs "un nouveau mode lecture" Elle devrait élargir leur public à de nouvelles catégories de lecteurs, et permettre à brève échéance d?enrichir leurs ouvrages par du texte, de la musique, des photos ou de la vidéo". "Le fait que nous fixions les prix de nos ouvrages vendus sur iPad nous prémunit contre une dévalorisation du livre qui serait préjudiciable à toute la chaîne du livre et en particulier aux libraires", conclut-il".

Albin Michel a également décidé d'être de la partie. "Albin Michel a passé un accord avec Apple, afin de rendre disponible sur l?iBookstore ses ouvrages récents, qu?il s?agisse de fiction, documents, livres pratiques ou romans jeunesse (...)".

Spécialisé dans les secteurs technique et professionnel, l'éditeur Eyrolles met également à disposition une centaine de titres. Une offre qui "s'étoffera rapidement avec 100 titres supplémentaires par mois", précise le groupe dans son communiqué. Pour cet éditeur, la disponibilité de son catalogue sur l?iPad répond à une volonté "de poursuivre le développement de nouveaux canaux de diffusion pour ses contenus au travers des technologies 2.0".

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :