Quel internaute êtes-vous ?

 |  | 481 mots
(Crédits : Reuters)
Grand explorateur, baroudeur pragmatique ou apprenti voyageur... Et vous ? Quel type d'internaute êtes vous ? Un test élaboré par l'Inria et qui s'appuie sur une enquête de TNS-Sofres vous permet de le découvrir.

L'Inria (Institut national de recherche en informatique et en automatique) et l'institut de sondage TNS-Sofres publient cette semaine les résultats d'une étude sur la perception d'internet par les Français.

Principal enseignement issu de ce sondage, les Français ont plutôt une image positive d'Internet. Ainsi, par rapport au numérique, 63% des personnes interrogées se disent "confiants", 57% sont enthousiastes, contre seulement 36% qui se sentent inquiets. De plus, 87% des Français estiment que le numérique a eu des conséquences très positives sur l'accès à la connaissance, 62% sur la possibilité d'assouvir ses passions, et 56% sur l'intérêt porté au travail.

Par ailleurs, les Français jugent qu'Internet est utile notamment pour les domaines de la santé (88%), la communication (87%), l'enseignement (79%) et les transports (75%). En revanche, ils seraient plus sceptiques quant aux effets du numérique sur le respect de la vie privée, ainsi que les relations familiales et amoureuses.

Le site Owni.fr propose une infographie (ci-contre) qui résume les résultats de cette enquête.

Cette étude qualitative menée auprès de 1.200 personnes permet également de dresser différents profils d'usagers d'internet. L'Inria en a identifié six, qu'il décrit comme suit :

Les grands explorateurs (18%) : pionniers du numérique et toujours en tête de file, ils sont les premiers spécimens de l'homo numericus. Ils prennent véritablement possession de ce Nouveau Monde et s'y déplacent aisément, toujours en quête de lieux insolites à découvrir.

Les baroudeurs pragmatiques (16%) : ils se déplacent rapidement sur ces territoires défrichés par les grands Explorateurs, dans une démarche avant tout pragmatique. Curieux et ouverts, lucides sur ses potentiels, ils ont également conscience de ce que le "monde d'avant" avait de structurant et mettent en avant la responsabilité dans leur exploration.

Les apprentis voyageurs (20%) : ils viennent tout juste de s'engager sur les sentiers du Nouveau Monde. Aventureux et enthousiastes, ils n'osent que rarement cependant emprunter ses chemins sauvages.

Les randonneurs vigilants (16%) : Ils savent qu'ils font partie d'un monde en mutation, mais se méfient des territoires qu'ils découvrent et font un usage encore relativement modéré de leurs propres découvertes.

Les révoltés du numérique (10%) : observant les évolutions de ce Nouveau Monde d'un ?il inquiet, ils utilisent les nouvelles technologies, mais n'apprécient pas les conséquences. Ces nouveaux espaces les rendent nostalgiques et ils rêvent de rembarquer dans le monde d'avant pour retrouver leur confort et leurs repères.

Les bienheureux sédentaires (16%) : Le numérique est loin d'être indispensable pour eux. Ils ne s'y confrontent pas ou peu dans leur vie quotidienne et ne cherchent pas à s'informer des évolutions dans ce domaine. Ils ne sont pour autant pas opposés aux évolutions et peuvent réviser leur jugement avec des exemples concrets d'utilisation.

Et vous ? Quel voyageur de l'internet êtes-vous ?  Faites le test

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 15/11/2011 à 15:17 :
L'Institut national de recherche en informatique et en automatique ferait de réorienter leur test, un seul exemple: Formateur pour jeunes adultes, j'ai mon QCM perso pour le niveau des stagiaires qui donne généralement un niveau très bon en "Informatique" , bon OK, alors vous demandez un tableau Excel pourtant pas sévère, hé bin Y'a plus personne !

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :