En Turquie, l'encyclopédie Wikipédia bloquée, jusqu'à ce qu'elle obéisse aux autorités

 |   |  374  mots
L'encyclopédie en ligne Wikipédia sera inaccessible en Turqiue tant que certains articles n'auront pas été retirés.
L'encyclopédie en ligne Wikipédia sera inaccessible en Turqiue tant que certains articles n'auront pas été retirés. (Crédits : Reuters/Gary Cameron)
Les autorités turques ont bloqué l'accès à l'encyclopédie en ligne Wikipédia exigeant que celle-ci retire des articles la rapprochant des organisations extrémistes. Une décision judiciaire doit être rendue à ce sujet.

Après Facebook et Twitter, les autorités turques s'attaquent à Wikipédia. «Il est impossible de réouvrir Wikipédia tant que les décisions de justice ne seront pas suivies», a déclaré le dirigeant de l'Autorité des technologies de communication et d'information (BTK) Ömer Fatih Sayan, cité par l'agence pro-gouvernementale Anadolu.

L'encyclopédie en ligne Wikipédia a été mise hors service en Turquie puisque Ankara exige que certains articles, jugés faux, soient retirés du site. En attendant la décision judiciaire, la plateforme, qui est l'un des sites les plus consultés dans le monde, sera donc inaccessible.

Le responsable turc de la BTK a ajouté :

«Si elle donne des informations, Wikipédia doit les vérifier (...) J'appelle Wikipédia à régler les problèmes qui sont à l'origine de sa fermeture.»

Selon les médias, les autorités turques bloqueraient l'accès à Wikipédia depuis samedi en raison d'articles publiés qui établiraient un lien entre Ankara et des organisations extrémistes.

Les autorités turques accusées de soutenir les djihadistes syriens

L'encyclopédie, qui refuse de retirer les papiers, a fait appel à cette décision auprès d'un tribunal turc et Jimmy Wales, le fondateur de Wikipédia, a réagi sur Twitter :

(«L'accès à l'information est un droit humain fondamental. Peuple turc, je serai toujours à vos côtés pour défendre ce droit»).

Par ailleurs, la municipalité d'Istanbul a annulé une invitation à un forum sur «les villes intelligentes» qu'avait reçue le fondateur de Wikipédia.

    Lire aussi: Suite au triple attentat en Turquie, le gouvernement bloque Facebook et Twitter

Certaines critiques, dont des militants kurdes, accusent Ankara de collaborer parfois avec les djihadistes en Syrie. Ce que rejettent fermement les autorités turques.

D'après l'agence de presse pro-gouvernementale Anadolu, le blocage de l'encyclopédie devrait être levé dès que les articles auront été retirés. En attendant, pour se connecter depuis la Turquie à Wikipédia, les internautes seront contraints de passer par un VPN (réseau privé virtuel).

(Avec agences)

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Commentaires
a écrit le 04/05/2017 à 8:24 :
Entres ici , Erdogan , dans l'UE , avec ton cortège ........... !
a écrit le 03/05/2017 à 19:09 :
"« L’homme qui se prend pour un sultan »"

C'est très inquiétant et dans la suite logique du mouvement anti démocratique qu'engendre Erdogan.

L'union européenne qui reçoit encore les informations par mintel devrait intervenir afin de faire une déclaration bien ficelée et argumentée dans 8 mois, pas de problème elle gère aussi ce problème.

Vivre l'UE ça vaut vraiment le coup de voir tout ces personnages du specacle attaquer le fn seulement sur l'europe alors que le fn est avant tout un parti raciste et c'est bien cela qui est le plus détestable et de loin.

Mais bon, la fabrique à opinion.

"« L’homme qui se prend pour un sultan »" http://www.monde-diplomatique.fr/2016/07/DEMIRTAS/55962 (article gratuit)

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :