Taxe App Store : pourquoi Facebook obtient un répit jusqu'à la fin de l'année

 |  | 567 mots
Lecture 3 min.
Apple s'est engagé à suspendre jusqu'à la fin de l'année sa commission de 30% concernant le nouvel outil d'organisation d'événements payants en ligne de Facebook.
Apple s'est engagé à suspendre jusqu'à la fin de l'année sa commission de 30% concernant le nouvel outil d'organisation d'événements payants en ligne de Facebook. (Crédits : DR)
Alors qu'une douzaine d'entreprises de la tech mènent une fronde contre la "taxe Apple" -qui prend 30% du montant de chaque transaction passant par une appli téléchargée via l'App Store-, la firme dirigée par Tim Cook a accordé une exception de trois mois à Facebook, pour faire un geste à l'égard des PME qui utilisent son nouvel outil d'organisation d'événements en ligne.

Jusqu'alors très stricte sur sa commission très controversée de 30% sur tous les achats qui passent par une appli téléchargée via l'AppStore -l'unique magasin applicatif des produits Apple comme l'iPhone ou l'iPad-, la firme à la Pomme lâche un peu de lest pour Facebook. Le réseau social aux 2,7 milliards d'utilisateurs actifs par mois, a annoncé le week-end dernier avoir trouvé un accord avec le fabricant et exploitant de l'iPhone. Apple s'est ainsi engagé à suspendre jusqu'à la fin de l'année sa commission de 30% concernant le nouvel outil d'organisation d'événements payants en ligne de Facebook.

Lire aussi : StopCovid contre Apple : la neutralité des terminaux comme...

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :