Lagardère relève ses objectifs annuels

 |   |  437  mots
(Crédits : © 2009 Thomson Reuters)
Le groupe de médias a dégagé 97 millions d'euros de profits au premier semestre, en hausse de 20% sur un an.

Lagardère a relevé jeudi son objectif de résultat opérationnel courant pour 2010 à la faveur d'une poursuite de l'embellie du marché publicitaire au deuxième trimestre.

Le groupe de médias s'attend désormais à une baisse de 5% à 10% de son résultat opérationnel courant (Resop) - contre environ -10% auparavant - et le gérant commandité Arnaud Lagardère n'a pas exclu lors d'une conférence téléphonique que le groupe pourrait encore faire mieux que cette prévision.

Il anticipe désormais une croissance d'environ 3% du chiffre d'affaires de Lagardère Active, son pôle audiovisuel et presse, au lieu d'une stabilité auparavant.

Lagardère estime toutefois que le pôle édition devrait pâtir de la baisse des ventes de la saga de vampires "Twilight" de Stephenie Meyer, un gros succès de 2009, et de perspectives moins favorables que prévu dans l'éducation.

Lagardère a enregistré au premier semestre un bénéfice net de 97 millions d'euros, en hausse de 20%. Son résultat opérationnel courant médias est ressorti à 183 millions d'euros, en baisse de 1,8% à change constant, et un chiffre d'affaires de 3,72 milliards, en recul de 2,7% à données comparables. Les analystes attendaient respectivement 174 millions et 3,7 milliards.

Lagardère Active, premier éditeur mondial de magazines grand public, a dégagé un Resop en progression à 36 millions d'euros contre 32 millions anticipés par les analystes, à la faveur notamment d'une hausse de 3% à périmètres comparables des recettes publicitaires.

Lagardère Publishing, numéro deux mondial de l'édition de livres derrière Pearson , affiche un Resop en baisse de 10% à 101 millions, dépassant les 94 millions attendus notamment à la faveur des ventes de livres électroniques aux Etats-Unis.

Lagardère Services, qui possède notamment la chaîne de maisons de la presse et librairies Relay dans les aéroports et les gares, a réalisé un Resop en hausse à 37 millions - quasiment conforme au consensus de 36 millions. La division devrait profiter de la reprise du trafic aérien cette année.

Lagardère Unlimited, nouveau nom du pôle sports, a vu son Resop chuter à neuf millions d'euros, seule division en deçà des attentes établies à 11 millions. Le groupe précise cependant que le Résop devrait progresser au second semestre avec les premières facturations de matches de qualification de l'Euro 2012 de football.

Concernant la participation de 20% du groupe dans Canal+ France, Arnaud Lagardère a déclaré qu'elle serait introduite en Bourse à la fin du processus en cours, qui est prévu par un pacte conclu avec l'actionnaire à 80%, Vivendi .

Il a également précisé qu'il était important pour Lagardère de vendre ses 25% dans Amaury.

Réagir

Votre email ne sera pas affiché publiquement
Tous les champs sont obligatoires

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.

 a le à :