RT France ferme, Moscou promet des sanctions

La branche française de la chaîne de TV russe RT, contrôlée par le Kremlin, a annoncé samedi sa fermeture après le gel des avoirs appliqué dans le cadre des sanctions européennes à l'encontre de la Russie qui a envahi l'Ukraine.
RT France était la seule filiale du groupe de média russe RT physiquement présente dans l'Union européenne.
RT France était la seule filiale du groupe de média russe RT physiquement présente dans l'Union européenne. (Crédits : PHILIPPE WOJAZER)

RT France, la branche française de la chaîne TV russe RT(Russia Today) a annoncé sa fermeture samedi suite au gel de ses avoirs dans le cadre des sanctions européennes contre la Russie. Moscou a aussitôt menacé de prendre des mesures de rétorsion contre les médias français en Russie. « Elles resteront dans les mémoires si les autorités françaises ne cessent pas de terroriser les journalistes russes», a averti une source diplomatique russe, citée par l'agence de presse Tass. Le groupe RT est l'un des principaux média d'influence russe au service du Kremlin.

La France était le seul pays de l'Union européenne à accueillir une filiale de RT sur son territoire, et ce depuis 2017. « Après 5 années d'acharnement, les autorités au pouvoir sont donc parvenues à leurs fins: la fermeture de RT France (...) La Direction générale du trésor a décidé de geler les comptes bancaires de RT France rendant impossible la poursuite de notre activité », a annoncé, sur Twitter, Xenia Fedorova, présidente et directrice de la chaîne.

Sanctions européennes

Interrogé par l'AFP, le ministère français de l'Économie a expliqué vendredi que les avoirs de la chaîne avaient été gelés en application des sanctions européennes les plus récentes et non à l'initiative de l'État français. Contrairement aux sanctions initiales décidées après l'intervention militaire russe en Ukraine en février 2022, celles prises en décembre prévoient un gel des avoirs des entités visées.

Parmi ces entités figure ANO TV Novosti, maison mère détenant RT France à 100%. Les médias russes Sputnik et RT (y compris sa version francophone RT France) sont de canaux de diffusion importants de la propagande et de désinformation du Kremlin en Europe, et particulièrement en France. Ils sont interdits de diffusion de contenus dans l'Union européenne depuis le 2 mars 2022, sur les ondes comme sur Internet. La Justice européenne a confirmé cette décision en juillet dernier.

Cette mesure d'interdiction concernait cependant la diffusion de contenus et non la production d'émissions. Du coup, RT France continuait à produire des contenus, qui étaient finalement consultables via un réseau privé virtuel (VPN).

Xenia Fedorova rejette en bloc les accusations visant la chaîne, assurant dans son communiqué qu'elle a traité la guerre en Ukraine avec « vigilance» et de « manière équilibrée». Dans un communiqué publié samedi soir, le Syndicat national des journalistes déplore une fermeture qui va provoquer «une centaine de licenciements» de salariés « déjà durement éprouvés par les stigmatisations et amalgames qu'ils subissent depuis plusieurs mois, notamment sur les réseaux sociaux».

Reste que  RT France a toujours minimisé l'agression russe contre l'Ukraine, notamment au début du conflit, et défendu les miliciens pro-russes du Donbass. Surtout, la patronne du groupe RT (et de d'autres médias russes), Margarita Simonian, est l'une des plus violentes propagandistes du Kremlin dans l'espace informationnel russe.

Sujets les + lus

|

Sujets les + commentés

Commentaires 17
à écrit le 25/01/2023 à 9:32
Signaler
En Belgique elle fonctionne toujours merci d être la et de

à écrit le 24/01/2023 à 21:08
Signaler
Fremer RT France, un média de la Russie n'est pas une bonne décision. La Russie est une nation judéo chrétienne proche de la culture française. Nos liens avec ce pays sont anciens et ne méritent pas cet "oukaze".

à écrit le 23/01/2023 à 19:29
Signaler
Bonne chance à RT , les Européens depuis quelques années avec les anglo-saxons ont cultivé la haine Russe . Le conflit en Ukraine est quelque chose de programmer et préparer. Que Dieu sauve votre vie RT

à écrit le 23/01/2023 à 12:33
Signaler
Ce qui pleurent la liberté de presse (pseudo dans le cas précis), veuillez comprendre que RT France, c’est « Der Sturmer » masqué et que chaque liberté a ses limites.

à écrit le 23/01/2023 à 12:13
Signaler
Lire que RT ferme pour cause de désinformation du public, alors que les médias français mentent du soir au matin, c'est inique.

à écrit le 23/01/2023 à 9:14
Signaler
Après avoir dégagé les russes de nos médias il serait bon d'en dégager également les allemands mais ça serait un chantier bien plus grand. Mais comment se fait il qu'ils y soient autant présents d'ailleurs ?

à écrit le 22/01/2023 à 23:35
Signaler
Le retour de la censure, quelle honte ! L'Etat va nous dire quoi penser. Et toujours à sens unique : Charlie Hebdo oui, RT France non.

à écrit le 22/01/2023 à 19:40
Signaler
Et si on fermait tous les medias en déficit sans l’argent publique, ça serait un minimum

à écrit le 22/01/2023 à 19:08
Signaler
Il ferme quand le service publique omission, manipulation, l’autocensure avec nos impots

à écrit le 22/01/2023 à 19:01
Signaler
Le snj est en vacances pour profiter de leurs privileges

à écrit le 22/01/2023 à 18:59
Signaler
Ou est la grande famille des journalistes qui défend la liberté de la presse,,les je suis charlie...c’est loin ,ils doivent se retourner dans leur tombe Quelle honte

à écrit le 22/01/2023 à 18:57
Signaler
Seule la propagande occidentale labellisée OTAN a le droit de cité dans les médias. Le ministère de la vérité a parlé, comme pour le climat, le Covid, l’Ukraine, on est prié de croire en la bonne parole officielle. C’est aussi pour cela que la créd...

à écrit le 22/01/2023 à 18:50
Signaler
Nous resterons informés à travers l'édition anglophone de RT, qui est aussi facilement accessible que l'était RT France.

à écrit le 22/01/2023 à 18:37
Signaler
@Valbel89 Dans le principe même , c'est une atteinte au droit d'information, base de nos "valeurs" démocratique. A chacun de savoir faire le tri. D'ailleurs , ayant parfois lu RT , je peux vous dire que c'était un journal professionnel , mais qui ...

à écrit le 22/01/2023 à 12:07
Signaler
Seul la propagande, pardon ! Seul, l'information occidentale a droit de citer tout le reste est mensonge ! :-)

le 22/01/2023 à 17:09
Signaler
@Bref. La propagande Russe est un très gros mensonge🤥 ! Plus aucun organe de diffusion en Russie ne peut dire autre chose que la messe Poutinesque. Interdire les chaînes Russes c'est faire oeuvre de salubrité publique.

le 22/01/2023 à 18:47
Signaler
@Valbel89 Est_ce que tu as vu RT au moins une fois ,cela m’étonnerait ,moi, je regardais parfois sur YouTube ,ils invitaient des gens de droite de gauche sans problème et sur tous les sujets ,beaucoup d'ex- journalistes de chaine de télé y travail...

Votre email ne sera pas affiché publiquement.
Tous les champs sont obligatoires.

-

Merci pour votre commentaire. Il sera visible prochainement sous réserve de validation.